14 signes qui montrent que votre entretien d’embauche se passe mal

 

14 signes qui montrent que votre entretien d'embauche se passe mal – Pendant un entretien d’embauche, il existe toujours des signes avant-coureurs avant de se faire éliminer définitivement par le responsable du recrutement.

Des signes que les recruteurs laissent souvent transparaitre.

Le hack serait d’arriver à déchiffrer ces fameux signaux pendant l’entretien, histoire de rectifier le tir et de convaincre à coup sûr son interlocuteur.

Entretien d'embauche se passe mal ?

La 1ère chose à faire serait d’observer attentivement le responsable du recrutement, d’observer son langage corporel, son attitude, sa manière de communiquer et son vocabulaire.

Cela vous donneraient des indices qui vous permettraient de savoir ce qu’il pense de vous, de savoir si vous êtes sur la bonne voie, et s’il est prêt à vous embaucher ou pas.  

C’est la raison pour laquelle vous allez découvrir dans cette vidéo 14 signes plus ou moins graves qui montrent que votre entretien d'embauche se passe mal, et comment retourner la situation à votre avantage

Vous y verrez bien évidemment

  • une technique simple et rapide pour inviter les recruteurs à vous écouter,
  • et vous y trouverez également de nombreuses astuces pour que votre entretien soit une réussite, même si dans certains cas, il n’y aura pas grand-chose à faire, mais ça, on en parle un peu plus tard.

Bonjour, je m’appelle David Fraisse, je suis conseiller en recrutement, spécialisé dans les entretiens d’embauche. 

Depuis 2009, j’aide les candidats en recherche d’emploi à décrocher leur job idéal grâce à des techniques de vente. 

Alors pour commencer, si vous sentez des signaux négatifs venant de la part du recruteur, il est important de conserver votre confiance et une attitude positive.

Ne montrez et n’avouez jamais vos faiblesses, le recruteur n’est pas votre ami, c’est une règle de base.

Et pour finir, vous pouvez très bien accumuler 2 ou 3 signes mais réussir votre entretien d’embauche.

Voici donc les 14 signes qui montrent que l’entretien se passe mal :

1er signe. On a l’impression qu’il découvre votre CV ou, qu’il le lit pour la première fois.

Peut-être que l’employeur a eu un emploi du temps très chargé. 

Mais si votre interlocuteur ne connait strictement rien de vous et de votre parcours professionnel, partez du principe qu’il n’est pas trop intéressé par votre candidature.

Mais ça reste un signal pas très inquiétant, c’est un signal light.

2ème signe. Le responsable du recrutement ne maintient pas le contact visuel.

En général, si votre interlocuteur semble regarder partout, sauf vers vous, ce n’est jamais bon signe. 

Prenez-en conscience et voyez comment vous pouvez améliorer la situation. 

Peut-être devriez-vous être plus énergique, plus dynamique ou peut-être que vous devriez aller droit au but, histoire d’accrocher le peu d’attention qu’il lui reste.

Par contre, ne cherchez pas à accrocher son regard à tout prix, cela pourrait instaurer un certain malaise.

Sachez qu’il existe une technique pour l’inviter à vous écouter, mais ça, je vous en parle dans quelques secondes, mais juste avant, voici le…

3ème signe. Votre interlocuteur affiche un langage corporel négatif.

Là c’est un peu plus grave.

Si l’employeur croise les bras, s’éloigne de vous ou regarde la porte, cela peut signifier qu’il n’est pas intéressé ou captivé par votre discours. 

Pour essayer d’accrocher son attention, vous devez vous pencher vers lui avec entrain pendant que vous parlez.

Vous attirerez probablement son attention et lui montrerez votre assurance.

Mais si ses bras restent croisés les 3/4 de l’entretien, c’est un très mauvais signal.

4ème signe. Il semble distrait.

Si le responsable du recrutement envoie des SMS, vérifie ses e-mails, surfe sur son ordinateur ou se promène dans la pièce pendant que vous parlez, ce n’est pas bon signe. 

👉 Là, servez-vous de la « technique des questions ».`

Pour résumer, vous allez lui poser des questions.

Ce sont des questions de contrôle pour savoir s’il vous a bien suivi jusqu’à maintenant. 

N’hésitez pas à lui poser des questions comme :

  • « Est-ce que j’ai été clair jusqu’à maintenant ? 
  • Jusqu’ici, est ce que tout est ok pour vous ?
  • Avez-vous besoin d’informations complémentaires ?
  • Voulez-vous que je revienne sur un point en particulier ? »

Faites très attention à une chose.

Soyez fin dans votre démarche, ne le harcelez pas de questions, ne soyez pas trop insistant, cela pourrait lui sembler bizarre.

Vous pouvez lui poser ces questions après avoir présenté vos études, et après chaque expérience professionnelle par exemple.

Le fait de lui poser des questions régulièrement, va inconsciemment et automatiquement l’inviter à s’intéresser davantage à la conversation.

Et cette technique, vous pouvez aussi vous en servir pour d’autres signaux plus compliqués que nous allons voir. Mais juste avant voici le…

5ème signe. Il ne sourit pas.

Peut-être est-ce un trait de sa personnalité, mais si vous avez remarqué que le responsable du recrutement riait et souriait avant d’entrer dans son bureau, et que soudainement son visage s’est fermé, ou qu’il a changé de personnalité, cela pourrait signifier qu’il n’est tout simplement pas intéressé par votre candidature.

Si vous êtes déterminé, essayez quand même de faire quelques commentaires sympathiques, histoire de le décoincer un peu.

Entretien d'embauche se passe mal ?

6ème signe. L’employeur écourte l’entretien.  

À peine arrivé, à peine fini.

Vous devez savoir que la durée moyenne d’un entretien d’embauche est de :

  • Pour un entretien d’embauche physique, sa durée est de 45 à 90 minutes.
  • Pour un entretien en visioconférence, webcam, sa durée est de 30 à 60 minutes.
  • Pour un entretien téléphonique, sa durée est de 15 à 45 minutes.

Si l’entretien se termine rapidement, genre quelques minutes seulement après fait votre entrée dans la pièce, vous n’obtiendrez pas le poste. 

Bien sûr, il peut y avoir des circonstances particulières, comme une urgence, mais si le responsable du recrutement met fin à l’entretien rapidement et ne s’explique pas, ou ne s’excuse pas, c’est très mauvais signe. 

Partez du principe qu’il n’y a rien à faire, vous ne pouvez pas demander plus de temps, mais vous pouvez quand même remercier votre interlocuteur pour le temps qu’il vous a accordé, et rester calme, même si vous avez envie de le gifler.

7ème signe. Il a une attitude agressive.

Si vous avez l’impression que le recruteur a une attitude agressive à cause de son comportement, sa manière de vous parler, ses questions dérangeantes, et qu’il essaie à plusieurs reprises de vous coincer, ce n’est pas normal. 

Ne jouez pas le jeu et ne ripostez pas. 

Restez calme et essayer de voir s’il s’agit d’une manière de recruter et de communiquer de sa part, ou tout simplement, si c’est un rageux.

8ème signe. Il marque souvent une pause en essayant de penser à la prochaine question.

Parfois pendant un entretien, on a l’impression qu’il faut cinq minutes au responsable du recrutement pour trouver la question suivante. 

Cela se produit parce que la personne en face de vous n’est pas motivée pas votre candidature. 

Cependant vous devez être réactif. 

C’est l’occasion pour vous de prendre la parole et de poser toutes vos questions concernant le poste à pourvoir.

Vous pouvez aussi sortir les fameuses questions à poser aux recruteurs en fin d’entretien, que vous avez préparés chez vous.

9ème signe. Il n’écoute pas vos réponses ou fait semblant, et ne vous relance pas avec des questions pertinentes.

Ce signal peut être problématique.

Si vous avez l’impression que le recruteur ne vous relance pas plus que ça, ne s’intéresse pas spécialement à vos meilleures réponses, essayez une autre approche.

👉 La « technique des questions » :

Par exemple en demandant son avis sur le sujet : 

  • « À quoi ressemble une journée type dans le service ? »
  • « Quels sont vos prochains projets de développement ? » 
  • « Comment votre entreprise compte réagir par rapport à … un sujet d’actualité par exemple »  

Une fois que vous avez commencé à faire parler votre interlocuteur, vous avez plus de chance pour qu’il communique davantage.

S’il vous écoute peu, voir pas du tout, peut-être qu’il a trouvé son candidat idéal l’entretien juste avant le vôtre, et que du coup, l’entretien a moins d’importance à ses yeux.

Et ça, vous n’y pouvez rien.

Entretien d'embauche se passe mal ?

10ème signe. Il a peu de discussion ou d’enthousiasme sur vos compétences, vos réalisations ou vos objectifs.

Là encore, la situation est compliqué, c’est évident. 

👉 Lorsque cela se produit, vous sortez « l’arme secrète », la « technique des questions », relancez-le et demandez-lui :

  • « Quelles sont les qualités que vous jugez nécessaires pour exécuter ces missions ?
  • Quelles sont les compétences qui vous manquent dans l’équipe actuelle ?
  • Quel est le plus gros challenge auquel la personne à ce poste sera confrontée ? »

Et quand vous le pouvez, vous placez finement un petit : 

« Ça tombe bien parce que justement j’ai telle qualité, telle compétence, j’ai travaillé sur telle mission, j’ai réussi à atteindre tel objectif… ».

Là encore, soyez fin dans votre approche.

11ème signe. La conversation n’est pas fluide, et il y a beaucoup de pauses ou d’interruptions lorsque vous essayez de répondre.

Vous devez savoir que la réussite de l’entretien est également mesurable grâce… à votre propre ressenti. 

Vous savez quand la conversation est fluide et que vous avez un sentiment de « tout se passe bien », ou au contraire, quand la conversation est compliquée et que vous sentez que le contact avec le recruteur est difficile. 

Ne négligez pas votre propre intelligence émotionnelle ou ce que vous ressentez physiquement pendant l’entretien.

12ème signe. Il ne mentionne pas les « prochaines étapes » ou, ne vous demande pas vos disponibilités.

Si le recruteur ne montre pas d’intérêt à aller plus loin dans le recrutement ou, qu’il ne vous présente pas à d’autres salariés, à d’autres managers de l’entreprise, vous devez être plus entreprenant. 

Par exemple, si vous pensez que vous avez encore une chance d’obtenir le poste, vous pouvez toujours dire :

« Je suis très intéressé par le poste, quelle est la prochaine étape du recrutement ? »

En plus, cela va vous permettre de savoir où vous en êtes dans le processus, et de lui montrer que vous êtes motivé. 

13ème signe. L’interlocuteur mentionne qu’il y a d’autres candidats qualifiés en lice.

C’est comme un avertissement pour que vous ne soyez pas trop déçu par la suite. 

Gardez le moral et surtout ne vous découragez pas. 

Tant que vous êtes dans le bureau du recruteur, il y a de l’espoir, vous avez encore toutes vos chances.

Voir 7 defauts que vous pouvez présentez dès votre prochain entretien

14ème signe. Vous avez droit à une poignée de main molle.

Si, à votre arrivée, votre interlocuteur vous a donné une poignée de main ferme, et qu’à votre départ, il vous a donné une « poignée de main mollassonne », juste histoire vous dire au revoir, vous n’obtiendrez sûrement pas le poste.

Mais soyez quand même ferme avec la vôtre et souriez.

A lire absolument « Parlez moi de vous – Comment bien se présenter en 3 minutes (exemples) »

En faisant attention aux signes émis par l’employeur pendant l’entretien, vous pouvez modifier votre façon de communiquer et agir au moment le plus important. 

N’oubliez pas que, ce n’est pas parce que vous n’avez pas eu l’impression d’être performant, qu’il ne vous rappellera pas. 

En aucun cas, ces signes ne sont une vérité, tant que vous n’avez pas reçu une réponse négative, vous devez croire en vos chances.

Et bien évidemment, je me répète, vous pouvez très bien accumuler 2 ou 3 signes et réussir votre entretien haut la main.

Maintenant vous savez tout sur les signaux à éviter et comment y remédier.

N’oubliez pas de croire en vous, de ne rien lâcher et d’être professionnel. 

La persévérance et le travail finissent toujours par payer.

Et pour finir, je vous souhaite une bonne continuation pour votre recherche d’emploi.

Prenez soin de vous et à bientôt.

David Fraisse

Lire l’article suivant : QUELLES SONT VOS MOTIVATIONS POUR CE POSTE ? ENTRETIEN D’EMBAUCHE (6 exemples de réponses)

4 réflexions au sujet de “14 signes qui montrent que votre entretien d’embauche se passe mal”

Laisser un commentaire

Vidéo Youtube : 14 signes qui montrent que votre entretien se passe mal➤ CLIQUEZ ICI
+