Sélectionner une page

COMMENT SE VENDRE LORS DUN ENTRETIEN DE RECRUTEMENT

 

Aujourd’hui, nous allons voir comment se vendre lors d’un entretien de recrutement.

C’est le moment où tout se joue.

Vous allez avoir l’occasion d’expliquer aux recruteurs que vous êtes le(a) candidat(e) à embaucher.

Par contre, vous n’aurez qu’une seule chance de faire bonne impression.

C’est le moment où vous devez bien vous vendre afin de vous démarquer des autres candidat(e)s. Mieux vous vous vendez, plus vous augmentez vos chances d’être sélectionné pour le poste.

Le problème est que pour de nombreuses personnes, si vous leur posez la question, 80% vous diront qu’elles ne savent pas se vendre.

Et c’est logique, il est difficile de parler de soi, de mettre en avant ses qualités et ses compétences, tout en répondant aux questions-pièges des employeurs.

Alors qu’en fait, si vous faites une bonne préparation chez vous, cela va vous aider à séduire les recruteurs facilement.

Pour cela, vous devez vous rédiger un pitch (ou argumentaire de vente) qui résumera votre personnalité, vos formations ainsi que vos expériences professionnelles. Automatiquement, vous allez gagner en confiance et éliminer le stress parce que vous avez préparé vos meilleurs arguments pour convaincre facilement les employeurs.

50% de la réussite d’un entretien d’embauche se trouve dans la préparation.

 

C’est pour cela que vous allez découvrir comment vous vendre efficacement en 6 étapes et réussir facilement vos entretiens d’embauche.

 

Vous verrez aussi :

  1. Comment vous présenter en deux ou trois phrases
  2. Comment présenter votre parcours professionnel
  3. Comment présenter vos compétences et vos réussites
  4. Comment présenter précisément votre objectif professionnel
  5. Comment parler de vos centres d’intérêt

 

Alors pour commencer, si vous voulez vous vendre d’une manière convaincante et efficace, vous devez vous rédiger un pitch de présentation.

 

Le pitch doit être le reflet de votre personnalité et de votre parcours professionnel.

Il va vous permettre de vous différencier et de capter l’attention des recruteurs pendant l’entretien.

En résumé, il va vous permettre de bien vous vendre.

Et comme vous n’avez que quelques minutes pour convaincre les employeurs, vous comprenez l’importance de vous préparer un pitch qui cartonne.

Alors qu’est ce qu’un pitch ?

 

Le pitch est une technique de présentation courte visant à captiver vos interlocuteurs.

Cela vous permet d’engager une conversation. 

Il dure entre 30 secondes et 2 minutes, et vous permet de vous présenter efficacement.

Il a pour objectif de se concentrer uniquement sur les informations essentielles, pour clarifier au maximum votre discours, et ne pas perdre l’attention des employeurs, en les noyant sous une tonne d’informations.

On l’appelle également « L’elevator pitch » ou « discours d’ascenseur » en français, parce que vous êtes censé avoir le temps de vous présenter auprès d’un employeur… le temps d’une montée d’ascenseur, tout simplement.

Vous devez savoir que 75% des recruteurs se font une opinion des candidat(e)s lors des 5 premières minutes de l’entretien.

Ce qui veut dire que vous avez 5 minutes pour vous vendre et que si vous n’y arrivez pas, il y a de grandes chances que l’employeur ne vous rappelle pas.

Donc vous comprenez l’importance d’avoir un pitch qui cartonne.

 

Voici donc les 6 étapes à connaître pour savoir se vendre efficacement lors d’un entretien d’embauche. 

 

1ère étape :  votre présentation

Cette étape est cruciale. 

Vous êtes jugé(e) dès les premières secondes d’un entretien d’embauche. 

Les recruteurs font une évaluation immédiate, inconsciente, à partir du moment où vous entrez dans leur bureau.

Il faut donc soigner et préparer minutieusement votre présentation. 

Commencez votre pitch en vous présentant de façon générale : 

  • votre identité
  • votre nombre total d’année d’expérience professionnelle
  • ainsi que les fonctions que vous avez exercées.

Un exemple :

“Bonjour, je m’appelle David Fraisse. Je suis passionné par le commerce depuis 5 ans. Après avoir été diplômé d’un BTS de vente, j’ai débuté ma carrière au sein de telle entreprise qui m’a permis de développer mes techniques de prospection, mon autonomie ainsi que mes compétences en vente. Je suis aujourd’hui capable de répondre à vos attentes pour le poste de commercial. C’est pour cela que je pense parfaitement correspondre au profil que vous recherchez. »

N’hésitez pas à répéter chez vous, à tester votre introduction auprès de votre famille ou amis pour vérifier que votre pitch donne envie d’en savoir plus sur vous.

 

2ème étape : présentez un parcours professionnel clair et précis

Vous ne devez pas décrire toutes vos expériences professionnelles en détail : ce serait ennuyeux et trop long. 

Présentez votre parcours avec 3 ou 4 expériences professionnelles, si possible en lien avec l’offre d’emploi proposée.

Pour chacune des expériences, définissez la durée, en mois ou en années et précisez obligatoirement les principales missions ou fonctions que vous avez occupées.

Expliquez pourquoi vous avez choisi cette voie, reliez les expériences les unes aux autres, cela facilitera la compréhension de votre parcours professionnel et apportera de la clarté à votre discours.

 

3ème étape : présentez vos compétences et vos réussites professionnelles

Maintenant que vous avez présenté votre parcours dans ses grandes lignes, vous pouvez présenter les compétences acquises pendant ces expériences. 

Sélectionnez essentiellement les compétences en rapport avec le poste à pourvoir. 

Mettez en avant les cinq ou six compétences qui intéressent le plus les employeurs, pas plus, vous risquez de les embrouiller.

Le top est de donner une ou deux réussites professionnelles en plus.

Un exemple, dans votre contrat, si vous aviez des objectifs chiffrés ou pas, et que vous avez réussi à les atteindre, dites-le tout simplement. Présentez ceux qui sont en relation avec le poste visé. 

 

4ème étape : présentez clairement votre objectif professionnel

Votre objectif doit être en rapport avec le poste visé. 

Présentez un objectif à court terme, votre objectif professionnel actuel. 

Un exemple : “au vu de mon parcours professionnel et des compétences acquises, ce que je recherche aujourd’hui, c’est…”.

Des exemples d’objectifs que vous pouvez citer : une entreprise pour laquelle vous aimeriez travailler, un secteur d’activité, un poste ou l’acquisition de certaines compétences.

 

5ème étape : parlez de vos centres d’intérêt

N’oubliez pas de terminer votre présentation en donnant 1 ou 2 centres d’intérêt. 

Cela va vous permettre d’humaniser votre discours.

Un exemple : « personnellement, je suis passionné de football ; j’aime profiter de mon temps libre pour jouer en équipe. 

Cela me permet de m’entretenir physiquement et d’avoir un équilibre dans ma vie personnelle. »

Cela va vous permettre de présenter subtilement des qualités utiles aux yeux de votre interlocuteur (dans cet exemple : l’esprit d’équipe). 

Plus vous personnalisez votre présentation, plus vous vous démarquez des autres candidat(e)s en suscitant l’intérêt de votre interlocuteur.

 

Et pour terminer, la 6ème étape, comme l’introduction, la conclusion doit être soignée. 

C’est la dernière impression que vous laissez à votre interlocuteur.

N’hésitez pas à lui poser la question : « Ai-je répondu à toutes les questions comme vous le souhaitiez? »

Remerciez-le de vous avoir reçu.

Pas de relâchement ! 

Souvent les candidat(e)s commettent l’erreur de se relâcher trop vite. 

Ne sortez pas votre cigarette électronique ou votre téléphone portable, ce n’est pas le moment. 

Tant que vous êtes en contact avec le recruteur, il continue de vous juger.

Aussi, ne donnez pas l’impression de vous enfuir. 

Levez-vous tranquillement, prenez le temps de ranger vos affaires. 

 

Pour résumer, voici mes conseils pour bien vous vendre :

 

  1. Soyez clair(e) et précis(e), donnez l’essentiel des informations avec des mots simples.
  2. Structurez votre présentation, racontez une histoire cohérente.
  3. Argumentez votre discours avec des résultats concrets, avec des chiffres si possible.
  4. Parlez d’une façon dynamique.
  5. Soyez naturel(le).
  6. Souriez et parlez clairement.
  7. Ne croisez pas les bras pendant l’entretien, c’est un signe de fermeture. 
  8. Regardez votre interlocuteur dans les yeux.
  9. Et surtout entraînez-vous chez vous, l’une des clés de votre réussite.

 

David Fraisse.

 

 

https://www.stepstone.be/conseils-de-carriere/comment-vous-vendre-lors-dun-entretien-dembauche/

COMMENT NÉGOCIER SON SALAIRE PENDANT UN ENTRETIEN EMBAUCHE