PARLEZ-MOI DE VOUS – LES TRAITS DE PERSONNALITÉ PRÉFÉRÉS DES RECRUTEURS

PARLEZ-MOI DE VOUS : Vous avez postulé à une offre d’emploi et vous avez la chance d’être convoqué à un entretien d’embauche, excellente nouvelle. 

Comme vous le savez très bien, vous n’aurez qu’une seule occasion de faire bonne impression. Si vous vous loupez, il y a de grandes chances que le recruteur ne vous rappelle pas. Pendant l’entretien, une question incontournable revient régulièrement qui est « Parlez-moi de vous ? ». Question déstabilisante et difficile.

Pour répondre à cette fameuse question et maximiser vos chances de réussir votre entretien, vous devez présenter les traits de personnalité les plus recherchés par les recruteurs.

Les “soft skills” sont devenus un critère déterminant dans la décision finale d’un recrutement. Pour résumer, Il s’agit des qualités d’une personne, de ses compétences comportementales comme, le travail en équipe, la résistance au stress, l’engagement, la motivation, la curiosité…

Si vous intégrez à votre profil les traits de caractère que recherchent les recruteurs, vous allez les séduire et marquer des points à tous les coups.

 

C’est pour cela que dans cette vidéo, vous allez découvrir les 8 traits de personnalité préférés des recruteurs. Vous verrez aussi :

 

  • Comment expliquer et intégrer ces qualités à votre profil
  • Comment se mettre en avant grâce à une écoute active, plutôt paradoxale non ?
  • Pourquoi avoir vécu de grosses difficultés peut se transformer en avantage
  • Est-ce que la curiosité est un vilain défaut pour intégrer une entreprise ou pas
  • Et quel comportement adopté face à la critique pour vous en servir efficacement

 

Alors, quel que soit l’emploi pour lequel vous postulez, vous devez expliquer aux recruteurs, pendant l’entretien, que vous possédez toutes les qualités du candidat(e) qu’il recherche. Et c’est là qu’interviennent les soft skills, une aide précieuse. 

L’intérêt des entreprises pour ces fameuses compétences comportementales ne cesse de grandir. Pendant longtemps, la personnalité des candidat(e)s a été reléguée au second plan par les employeurs. Elle devient aujourd’hui primordiale.

 

Selon une étude du site d’offres d’emploi Monster.fr, 97 % des recruteurs tiennent compte des « soft skills » dans la décision finale d’un recrutement.

Pour 82% d’entre-eux, le savoir-être d’un(e) candidat(e) figure en 1ère position des critères jugés « très importants » devant l’expérience pour 78%, et loin devant le diplôme pour 9% !

Donc, si vous manquez d’expérience professionnelle ou de diplôme, vous avez là, une chance inouïe de vous démarquer.

 

Le plus gros avantage de ces compétences comportementales est qu’elles ne sont pas liées à une formation ou à des études. Tout le monde peut dire qu’il possède ces qualités et essayer de les mettre en rapport avec son parcours professionnel. Mais attention de bien choisir les qualités que vous allez présenter.

C’est pour ça que je vais vous donner les 8 compétences comportementales les plus recherchées par les recruteurs. Vous n’êtes pas obligé de toutes les intégrer à votre profil, choisissez celles qui vous correspondent le plus ou celles que vous trouvez le plus efficace.

 

1ère compétence comportementale : Soyez résilient(e), un trait de caractère sous-estimé

 

La résilience est notre capacité à nous adapter et à surmonter les épreuves et obstacles de la vie, au niveau personnel comme professionnel.

La résilience est extrêmement appréciée par les recruteurs mais elle est sous-exploitée par les candidats, très peu en parle. Je vous conseille de vous en servir et je vous donne une astuce pour en parler. Posez-vous tranquillement chez vous et répondez à 3 questions :

– Quelles grosses difficultés avez-vous surmonté professionnellement ?

– Aimez-vous être confronté à de nouveaux défis ou cette situation vous bloque-t-elle ?

– Vous laissez-vous abattre facilement par les difficultés ?

Pendant l’entretien, dites que vous êtes résilient tout simplement, et servez-vous de vos 3 réponses pour expliquer et enrichir votre argumentaire. Cela va lui prouver que vous savez vous adapter aux difficultés et que vous n’êtes pas le genre de personne à baisser les bras. Excellent point pour intégrer un nouveau poste.

 

2ème compétence comportementale : Soyez attentif(ve) aux demandes

 

Pendant l’entretien d’embauche, vous devez vous montrer attentif à ce qu’on vous demande. Lorsque le recruteur vous parle de vos futures missions, vous devez bien écouter pour comprendre ce qu’on exige de vous.

N’oubliez pas que l’entretien d’embauche est un moment d’échange. En entretien, les candidat(e)s ont tellement envie de convaincre qu’ils en oublient d’écouter. Le recruteur peut alors penser que si le candidat ne l’écoute pas pendant l’entretien, il pourra en faire de même après l’embauche.

Si vous êtes attentif aux questions du recruteur, cela va vous permettre en retour, de répondre précisément à ses attentes et de lui poser des questions pertinentes. En lui posant des questions pertinentes, vous allez donner l’impression que vous êtes intéressé par le poste et que vous vous projetez dans l’entreprise. Excellent signal. Grâce à cette écoute active, vous allez lui prouver que vous êtes extrêmement motivé et que vous n’êtes pas là par hasard.

 

3ème compétence comportementale : Soyez poli et agréable

 

Même si vous vous êtes levé du mauvais pied, de mauvaise humeur, vous devez faire preuve de politesse quand vous vous trouvez face aux recruteurs. Avec la pression, le stress, le risque est de négliger voir d’oublier quelques règles simples de politesse qui peuvent laisser une mauvaise impression.

Pour éviter ça, c’est très simple, soyez souriant sans trop en faire, regardez votre interlocuteur dans les yeux et respectez les règles élémentaires de politesse comme la ponctualité, de dire bonjour en souriant, de ne pas couper la parole ou de le regarder dans les yeux plutôt que le décor de son bureau.

N’oubliez pas aussi de soigner votre sortie. Même si vous avez l’impression que l’entretien s’est moyennement passé, remerciez-le toujours avec le sourire et dites lui que vous attendez sa réponse avec impatience. 

 

4ème compétence comportementale : Soyez motivé comme jamais

 

Dire que vous êtes motivé ne suffira pas. Vous devez déclencher une émotion chez le recruteur, c’est ce qui fera la différence. Mettez en avant votre motivation, en l’exprimant de manière sincère avec des exemples concrets.

J’ai sorti une vidéo dernièrement qui s’appelle « 6 réponses pour expliquer sa motivation en entretien d’embauche ». À la fin de cette vidéo, je vous invite à la visionner. Elle vous aidera à exprimer votre motivation facilement avec des exemples de réponses. Vous allez trouver toutes les réponses que vous recherchez.

 

 

 

5ème compétence comportementale : Présentez-vous comme une personne organisée et autonome

 

Un recruteur recherche une personne qui soit capable de réaliser efficacement un travail précis dans un laps de temps donné.

En lui présentant ces 2 qualités, vous allez faire ressortir que vous êtes une personne professionnelle, sérieuse, méthodique, indépendante, capable d’accomplir les tâches demandées avec succès. Tout ce qu’on demande à un salarié autonome et organisé en somme.

 

6ème compétence comportementale : Ayez une aisance relationnelle

 

Cette compétence à communiquer avec ses collègues de travail fait partie des soft-skills très recherchés par les entreprises.

Avoir un bon contact avec les autres s’avère être primordial pour les recruteurs parce que cela prouve que vous savez communiquer, écouter, comprendre, demander… en un mot, que vous allez vous intégrer et vous épanouir facilement au sein de l’entreprise.

C’est un élément essentiel pour votre futur employeur. Un salarié épanoui professionnellement est un salarié efficace.

Aussi, pendant l’entretien d’embauche, n’hésitez pas à vous exprimer, à poser des questions.

 

7ème compétence comportementale : Soyez curieux(se)

 

Si vous êtes curieux(se), vous allez montrer que vous aimez apprendre de nouvelles choses et que ces nouvelles expériences vous stimulent. Contrairement au dicton, la curiosité n’est pas un vilain défaut.

Pour de nombreux recruteurs c’est même une qualité recherchée ! Vous allez montrer que vous êtes ouvert à la nouveauté, excellent point pour l’apprentissage de nouvelles méthodes de travail par exemple.

Cela va prouver aux recruteurs que vous êtes capable de vous intégrer rapidement et que vous êtes prêt(e) à vous investir à 100%. C’est un signe de forte motivation. Cela minimise les risques d’erreur de casting pour votre futur employeur.

 

8ème compétence comportementale : Soyez ouvert(e) à la critique constructive

 

Vous allez prouver que vous avez la capacité de bien gérer les critiques faites à votre personne. Compétence très rare. Cela montre que vous ne réagissez pas de manière impulsive ou émotionnelle, mais que vous recevez ces messages comme des occasions de vous améliorer.

Une majorité de personnes prend mal le fait d’être critiqué. Vous savez pourquoi ? Parce qu’elles n’y sont pas préparées, et cela leur donne l’impression d’être attaqué personnellement à tort.

Mais la critique, si elle est légitime, possède un avantage pour celui qui sait la prendre du bon côté. Il aura tendance à s’améliorer beaucoup plus vite que les autres. Une fois de plus, les recruteurs aiment ça.

David Fraisse

 

https://www.cadremploi.fr/editorial/conseils/conseils-candidature/entretien-embauche/detail/article/parlez-moi-de-vous-4-exemples-de-discours-pour-bien-debuter-son-entretien-d-embauche.html

https://job2reve.com/rediger-votre-lettre-de-motivation/