Les 15 Astuces Pour Trouver Un Emploi Sans Diplôme Et Sans Expérience Professionnelle

 

Vous êtes jeune et vous cherchez un emploi ? Le problème est que vous n’avez pas de diplôme et que vous manquez d’expérience professionnelle. Du coup, les employeurs ne vous font pas confiance et ont tendance à vous boycotter.

Vous aimeriez prouver aux recruteurs que vous êtes motivé(e), compétent(e) et prêt(e) à vous investir. Et surtout, qu’il ne le regretterait pas, bien au contraire.

Mais il y a tellement de jeunes chômeurs en France qu’on se demande comment faire pour trouver un emploi. Surtout quand on n’a encore jamais travaillé et que l’on est sans diplômes. Toutefois, trouver un job sans diplôme et sans expérience professionnelle est possible. Même si postuler sans diplômes est plus compliqué, tout va dépendre du job en question. Le besoin urgent d’avoir un job quand on rencontre des difficultés financières est compréhensible. Voilà pourquoi je vais vous révéler les bonnes méthodes.

Stopper ses études en troisième, ce n’est pas la fin du monde. Beaucoup l’on fait, et parfois même avec succès. Le plus dure reste de mettre le premier pied à l’étrier, la motivation et la capacité à travailler faisant le reste.

L’important est de ne pas se voir moins bien que les autres, et de croire en ses capacités. Même si on commence en bas de l’échelle ; on peut gravir les marches une par une, à la sueur de son front. Vous pouvez utiliser les promotions et formations internes quand on est dans une grande société.

La restauration et l’hôtellerie sont deux secteurs qui embauchent sans diplômes, à condition de faire rapidement ses preuves. Ce sont en plus de cela des secteurs qui payent bien, c’est assez rare pour le signaler. Même chose dans les grandes surfaces, qui embauchent des vendeurs et des manutentionnaires qui n’ont pas forcément de l’expérience.

Ce sont des secteurs où il est possible de progresser rapidement, à condition de n’avoir aucun problème pour se retrousser les manches. Si vous êtes un artiste, vous pouvez toujours tenter de vendre vos créations sur le net, au moins pour avoir un revenu complémentaire.

 

1 – Commencez à travailler low-cost (et à gravir les échelons)

Une autre façon d’acquérir une certaine expérience dans un domaine spécifique consiste à travailler pour peu ou pas d’argent. Cela ne semble pas particulièrement motivant, mais cela vous ouvrira de nombreuses portes. Vous pourrez ainsi faire du bénévolat ou un stage. Selon la carrière visée, vous pouvez créer ou contribuer à un blog pour afficher vos passions et talents. 

Du coup, le bénévolat peut devenir un argument percutant pour votre candidature. Cela montrera à l’employeur votre courage et votre détermination à réussir votre vie professionnelle

 

2 – Visez raisonnablement juste

Même si vous devez toujours viser haut lorsqu’il s’agit de votre carrière, il est tout aussi important d’utiliser votre bon sens pour postuler à un emploi. Vous débutez, donc cherchez plutôt des postes de premier échelon, dans lesquels vous pourrez faire vos preuves. Expliquez clairement que bien qu’ayant conscience d’être un débutant(e), vous n’en êtes pas moins désireux d’apprendre. Ensuite, vous n’aurez plus qu’à ajouter une irrésistible touche d’enthousiasme, de passion et de détermination.

 

3 – Postulez sans CV

Un site développé par Pôle emploi, référence près de 40 métiers pour lesquels vous pouvez postuler sans présenter votre CV ! En quelques clics, choisissez la profession qui retient votre attention, renseignez vos qualités les plus à même d’être utiles pour remplir cette fonction et donnez vos disponibilités. Le site vous met ensuite en relation avec des employeurs. https://maintenant.pole-emploi.fr

 

4 – Toute expérience est bonne à prendre

Vous n’avez pas au minimum 6 mois d’expérience en entreprise ? Vous avez malgré tout de l’expérience ! Vous avez coaché une équipe de sport, vous avez été scout, vous avez mené un projet scolaire ou y avez participé… Maintenant, le tout sera d’en tirer parti, d’en tirer des enseignements. Mettez en avant ce que toutes ces activités vous ont apporté en terme de compétences.

 

Faites le point sur toutes vos activités et listez toutes les responsabilités que vous avez eues ou toutes les taches qu’on vous a confié. Cela vous fournira des arguments à mettre sur votre cv et à présenter pendant l’entretien.

 

5 – Sachez valoriser intelligemment vos loisirs, vos passions

Tout loisir, toute passion, tout engagement associatif peuvent être valorisables sur un CV. De même, tous les loisirs ne sont pas forcément bons à mentionner. Aussi, mettez-vous à la place de l’employeur. Par exemple, votre pratique sportive intéressera fortement le gérant d’un magasin de sport ou le fabricant d’équipements sportifs…

Votre goût du bricolage et des travaux manuels peut faire mouche auprès d’un employeur du BTP ou de l’artisanat. Votre maîtrise d’une langue et les voyages que vous avez effectué seront utiles à mentionner si vous cherchez un emploi à l’international ou dans des clubs de vacances. Bref, sélectionnez les loisirs qui vous seront utiles en fonction de l’entreprise dans laquelle vous postulez et du poste que vous convoitez.

Bref, sélectionnez les loisirs qui vous seront utiles en fonction de l’entreprise pour laquelle vous postulez. Votre objectif est de fusionner vos loisirs et votre recherche d’emploi, de transformer vos loisirs en compétences.

 

6 – Remplissez différemment la rubrique « Expériences » de votre CV

D’abord, ne sélectionnez que les expériences qui auront un intérêt pour le recruteur. Si vous n’en n’avez aucune, mettez dans cette rubrique vos expériences hors travail : projets réalisés dans le cadre scolaire, associatif, sportif, personnel… Celles qui auront mobilisé des compétences et/ou qualités particulières pouvant être utiles dans le cadre professionnel. Du coup, plutôt que d’intituler cette rubrique « Expériences professionnelles », nommez-la tous simplement « Expériences » par exemple.

 

7 – Mettez en avant votre parcours de formation

A défaut de juger vos quelques expériences, le recruteur s’attardera sur vos diplômes et votre parcours de formation. Vous pouvez donc les mettre en premier sur votre CV si cela s’avère pertinent : c’est-à-dire, si vous avez des diplômes, titres, qualifications ou certifications à mettre en avant. Si ce n’était pas le cas, mentionnez vos qualités en premier, ou vos expériences autres que professionnelles en les associant évidemment aux compétences qu’elles vous ont permis de mobiliser.

 

8 – Mettez en avant des compétences transposables

Si vous n’avez pas d’expérience dans le secteur dans lequel vous postulez. Si vous avez seulement exercé des jobs d’été (emploi saisonnier, intérimvendanges, usine, restauration, centres aérés…), il est important d’identifier les compétences et/ou qualités que vous avez mobilisées lors de ceux-ci car ils pourraient être transposables dans votre futur emploi. Par exemple : respect des délais, travail en équipe, respect des contraintes ou d’un cahier des charges strict, encadrement d’enfants, organisation de la journée… Autant d’éléments que vous pouvez mettre en avant dans le CV, la lettre de motivation ou lors de l’entretien.

 

9 – Misez sur le réseau

Les recommandations ou les amis de vos amis sont un agréable moyen de trouver un emploi. Pour cela, vous aurez besoin de développer et cultiver votre réseau, à la fois en ligne et hors ligne : assurez-vous de mentionner la poursuite de telle ou telle carrière – et préparez d’avance un bref plaidoyer, un CV à jour ainsi qu’un super profil LinkedIn, bien sûr.

 

10 – Faire une formation professionnelle qualifiante ou diplômante

La formation continue : voilà la première solution pour trouver un emploi sans diplôme et sans expérience professionnelle. Les formations professionnelles, qu’elles soient qualifiantes ou diplômantes, vous permettront d’acquérir des compétences. Ces compétences vous donneront ensuite la possibilité d’avoir des cartes supplémentaires entre vos mains pour trouver un emploi. Il en existe de très nombreuses, dans des domaines variés.


Ces compétences vous donneront des atouts supplémentaires pour trouver un emploi. Il en existe de très nombreuses dans des domaines variés. Ces formations vont vous permettre de vous enrichir professionnellement, de vous vous constituer un réseau et de mettre un pied dans le monde du travail..

 

11 – L’intérim d’insertion

L’intérim est une bonne manière de commencer à bosser, sans prendre trop de risques, puisqu’il s’agit le plus souvent de missions très courtes. Beaucoup de boîtes embauchent des intérimaires, et proposent souvent pour une courte durée des emplois qui ne nécessitent aucunes qualifications.

Moins connu, mais encore plus efficace, l’intérim d’insertion. Le but est de permettre au jeune de s’insérer, et de l’aider à résoudre ses problèmes (avoir du travail en résout un bon paquet). C’est un dispositif réservé au moins de 26 ans qui touchent le RSA et qui sont au chômage depuis longtemps.

 

12 – Quelles entreprises ?

Startups, petites et moyennes entreprises, grandes entreprises : de nombreuses entreprises donnent leur chance à des personnes n’ayant pas d’expérience ni de diplôme. Toutefois, il est plus difficile de trouver un emploi dans ces conditions. Mieux vaut donc préparer votre recherche d’emploi en conséquence, vous pouvez faire appel à un professionnel qui vous conseillera pour trouver un emploi.

 

13 – Pas d’enflammmade !

Soyez patient et prêt à commencer au bas de l’échelle. Mettre un pied – puis tout le reste du corps – dans une entreprise peut prendre un certain temps. Cela pourrait également être épuisant ou laisser parfois à désirer, mais si c’est ce que vous voulez vraiment faire et que cela vous rend heureux, foncez ! En définitive, pas la peine de vous cogner la tête contre les murs si vous cherchez un emploi rapidement mais que vous n’avez ni diplôme ni expérience. Il y a des solutions ! Et comme souvent en matière d’embauche, c’est la motivation qui fera la différence entre les différents profils.

 

14 – Gardez confiance en vous pendant votre recherche d’emploi 

Le premier conseil, c’est de ne jamais rester seul face à son ordinateur.

C’est-à-dire que si vous restez devant votre écran à répondre aux annonces tout au long de la journée, à attendre les réponses des recruteurs qui n’arrivent jamais, très rapidement vous pouvez vous dire que vous ne valez rien, ce qui n’est absolument pas le cas. Votre recherche d’emploi n’est pas votre personne, faites bien la différence entre le marché de l’emploi qui est sinistré et votre personne avec toutes ses qualités et vos compétences, faites vraiment la part des choses. Garder sa confiance, c’est aussi se dire « je ne réussis pas tout de suite ma recherche, cela ne veut pas dire que je suis mauvais. »

 

15 – Soyez toujours dans l’action

Plus on agit, plus on est actif, et plus on se sent bien. Et plus on a l’impression que l’on vaut quelque chose. Alors que si l’on est en attente d’un retour d’un recruteur qui ne vient jamais, là on est vraiment en perte de confiance.

6 secteurs pour trouver un Emploi sans diplôme et sans expérience Professionnelle

 

 

Le “Guide des secteurs qui recrutent” publié par le CIDJ est sorti en novembre. L’ouvrage détaille les secteurs, métiers ainsi que les entreprises qui embauchent et nous renseigne également sur les niveaux de qualification recherchés. Voici les secteurs qui offrent le plus d’opportunités pour les candidats sans diplôme.

Pour la 3e année consécutive, le CIDJ (Centre d’Information et de Documentation Jeunesse) publie son Guide des secteurs qui recrutent. Il s’appuie sur de très nombreuses enquêtes (France Stratégie, Dares, Pôle emploi, observatoires de branche…) pour proposer un panorama complet des secteurs les plus dynamiques en matière de recrutement : leurs chiffres-clés, leurs perspectives d’embauche pour l’avenir, leurs difficultés de recrutement et les niveaux de qualification demandés.  

 

  • Propreté

Même si l’offre de formation s’est élargie (CAP, Bac Pro…), aujourd’hui encore 60 % des salarié(e)s de la propreté n’ont pas de diplôme. Dans les grandes sociétés de nettoyage (Onet, Samsic, Atalian, groupe ISS ou Elior Services), il est possible d’évoluer et de passer d’agent de service à chef d’équipe, puis de chef d’équipe à responsable de site. 387 000 postes seront à pourvoir dans le secteur entre 2012 et 2022, selon France Stratégie et la Dares. 

 

  • Environnement

Les candidat(e)s ont souvent une vision faussée du secteur de l’environnement et ne connaissent pas les métiers les plus porteurs : égoutier, agent de tri, agent de collecte, spécialistes de la réparation. Ce sont les métiers de l’entretien des espaces verts, de l’eau et des déchets qui proposent le plus de postes pour les candidats peu qualifiés. Le CIDJ note que 50 % des recruteurs proposent une formation avant la prise de poste. 

 

  • Services à la personne

La garde d’enfant, l’entretien de la maison et le maintien à domicile sont les métiers définis par la loi comme des services à la personne. Même si le secteur se professionnalise, 70 % des employé(e)s de maison n’ont aucun diplôme. Il y a 3 types d’employeurs : les associations, les centres d’action sociale du publique et les entreprises privées comme O2, Shiva, Adhap Services… Il s’agit généralement de postes en CDI et à temps partiel. 

 

  • Défense-sécurité

Malgré les nombreuses suppressions de poste programmées, l’Armée de Terre recrute toujours et peut-être un tremplin pour les jeunes sans qualification. Quant à la sécurité privée, pour accéder au poste d’agent de prévention et de sécurité, il faut avoir un casier vierge et un certificat de qualification professionnelle (CQP APS) qui s’obtient après une formation de 140 heures accessible sans condition de diplôme. D’autres CQP accessibles sans condition de diplôme ont été créés dans les domaines du transport de fonds ou de la sécurité aéroportuaire. 

 

  • Hôtellerie-restauration

64 % des jeunes qui travaillent dans le secteur de l’hôtellerie-restauration n’ont pas de formation initiale spécifique. Les métiers de serveur, réceptionniste ou femme de chambre sont réputés pour être dures mais ils sont accessibles sans diplôme. Et dans les grands groupes hôteliers, il est possible d’évoluer même si on est rentré sans qualification. 

 

  • Santé-social

Les secteurs santé et social sont porteurs d’emploi et comptent de nombreux métiers accessibles sans condition de diplôme : aide-soignant, ambulancier, employé de services hospitaliers, assistante maternelle ou auxiliaire de puériculture.

 

En espérant que cet article ait répondu à vos interrogations. N’oubliez pas de croire en vous, de ne rien lâcher, d’être professionnel et vous verrez que la vie finira par vous sourire. La persévérance et le travail finissent toujours par payer.

Je vous souhaite une bonne continuation pour votre recherche d’emploi.

A bientôt. 

David Fraisse

Voir la vidéo Youtube (1) : EMPLOI – 13 ASTUCES pour trouver un emploi sans diplôme et sans expérience professionnelle (1)

Voir la vidéo Youtube (2) : EMPLOI – 13 ASTUCES pour trouver un emploi sans diplôme et sans expérience professionnelle (2)

123456789012345678901234567890

 

Sources : Régionsjob ; Emploipartner.

 

Voir aussi : ” 9 Conseils Pour Trouver Un Emploi Sans Diplôme Avec Expérience Professionnelle ” 

Voir aussi : ” 3 méthodes pour Trouver un Emploi Avec un Diplôme Sans Expérience Professionnelle “

0123456789012345678901234567890