Sélectionner une page

 

3 méthodes pour Trouver un Emploi Avec un Diplôme Sans Expérience Professionnelle

 

Vous venez d’être diplômé, Il est parfois difficile de trouver un Emploi Avec un Diplôme Sans Expérience Professionnelle. Je vous donne tous les conseils pour trouver votre emploi, même si vous n’avez pas encore beaucoup voir pas du tout d’expérience professionnelle ! 

Les jeunes diplômés ont bien souvent du mal à trouver du travail, parce que beaucoup de postes, même des postes pour débutants, requièrent une ou deux années d’expérience professionnelle. Ce que beaucoup de gens ne réalisent pas, c’est que dans bien des cas, ils ont déjà l’expérience et les compétences nécessaires. Ils pourraient les avoir acquises lors d’un emploi étudiant, d’un intérim, d’un stage ou même d’une expérience de bénévolat. Pour trouver un emploi avec un diplôme sans expérience professionnelle, vous devrez vous appuyer sur les expériences que vous avez, mettre vos compétences et vos réussites en valeur et peaufiner votre méthode de recherche d’emploi.

 

Méthode 1 : Développer son expérience professionnelle

 

Où et Comment trouver un premier emploi ?

Vous venez d’obtenir votre diplôme, Vous souhaitez intégrer le monde du travail ? Problème : vous n’avez absolument aucune expérience professionnelle !  Ne vous faites pas de souci, il existe des méthodes pour trouver un premier emploi sans expérience !

Visez les entreprises qui cherchent des jeunes diplômés. De plus en plus, les entreprises aiment recruter de jeunes diplômés. Elles cherchent des personnes qui viennent d’obtenir leur diplôme et souhaitent intégrer rapidement le monde du travail. Essayez de cibler ces entreprises. La plupart du temps, celles-ci précisent dans leurs offres d’emploi qu’elles cherchent des jeunes diplômés sans expérience ou avec moins de deux ans d’expérience. Sur votre CV, votre lettre de motivation, et lors de l’entretien, mettez l’accent sur ce que vous avez appris lors de votre cursus, sur votre expérience acquise lors des stages, mais aussi, sur vos expériences associatives. Les recruteurs savent très bien que vous n’avez pas d’expérience professionnelle car vous étiez en train de faire vos études, ils apprécieront d’autant plus s’ils voient que vous avez tout de même quelques atouts.

 

Trouver un Emploi Avec un Diplôme Sans Expérience Professionnelle dans les petites startups

Les jeunes startups sont de plus en plus nombreuses en France. Et la plupart du temps, elles sont tout à fait ouvertes à engager de jeunes diplômés dans leurs équipes. Un excellent moyen pour faire vos armes. Vous pourrez vous voir confier des responsabilités que vous n’auriez jamais imaginé ! Et vous ne pourrez plus dire que vous n’avez pas d’expérience. Pour trouver un emploi dans une startup, regardez la liste des jeunes entreprises de votre région et envoyez-leur votre candidature spontanée. Si les recruteurs ne vous rappellent pas tout de suite, ils auront au moins votre CV et votre lettre de motivation sous la main lorsqu’ils recruteront. Et une candidature spontanée est souvent très appréciée !

 

Trouver un Emploi Avec un Diplôme Sans Expérience Professionnelle dans les petites et moyennes entreprises

Les petites et moyennes entreprises de votre région sont également susceptible de recruter des jeunes sans expérience. D’ailleurs, nombre d’entre elles sont à la recherche de jeunes diplômés dans des domaines variés comme la communication, les ressources humaines, le marketing, la comptabilité ou le management. N’hésitez pas à regarder les offres d’emploi sur les différents sites spécialisés. Les petites et moyennes entreprises proposent souvent des  postes susceptibles de vous intéresser. Vous pourrez ainsi trouver un emploi sans expérience et intégrer sereinement le monde professionnel. 

 

Trouver un Emploi Avec un Diplôme Sans Expérience Professionnelle dans les grandes entreprises

Vous pouvez également trouver un emploi dans une grande entreprise sans expérience. Même si celles-ci aiment bien les jeunes ayant déjà plusieurs expériences professionnelles à leur actif, il leur arrive de recruter de jeunes diplômés n’ayant pas eu beaucoup d’expérience en entreprise. Pour viser ces grandes entreprises, adressez-vous à vos connaissances : certaines sont peut-être déjà bien intégré au sein de l’une d’elles et pourront probablement proposer votre CV et vous recommander. N’hésitez pas également à passer par la petite porte : les réseaux sociaux, et particulièrement LinkedIn, sont un excellent moyen pour contacter directement les professionnels travaillant dans des grandes entreprises.

 

Faites du bénévolat dans votre domaine de prédilection. 

Si vous avez du mal à trouver du travail dans le secteur de votre choix parce que vous n’avez pas suffisamment d’expérience professionnelle, faites du bénévolat dans ce domaine. Cela vous aidera à acquérir de l’expérience sur le terrain et vous commencerez à développer des compétences qui seront importantes aux yeux de vos futurs employeurs.

    • Par exemple, si vous voulez devenir assistante sociale, vous pourriez faire du bénévolat dans un refuge pour sans-abris ou parrainer un enfant issu d’un quartier difficile.

 

Postulez à un stage. 

Les stages, rémunérés ou non, sont d’excellents moyens pour les débutants d’acquérir de l’expérience dans un certain secteur. Recherchez des stages sur les sites d’emplois ou sur les sites des entreprises qui vous intéressent.

    • Par exemple, certaines entreprises recherchent des stagiaires pour la période estivale, pour remplir des tâches administratives telles que classer des dossiers, saisir des données et répondre au téléphone. Cela vous apportera une expérience de travail dans un bureau et vous permettra de rencontrer des gens dans ce secteur.

 

Développez votre expertise. 

Si vous essayez de percer dans un secteur tel que l’écriture, le montage de film ou la décoration d’intérieur, créez des échantillons de votre  travail, que vous pourrez montrer à vos employeurs potentiels. 

  • Par exemple, si vous voulez être écrivain, vous pourriez commencer un blog. Vous prouverez ainsi que vous avez de l’expérience dans la création de supports écrits réguliers. Cela vous aidera aussi à développer votre portfolio personnel.

 

Acceptez un emploi à temps partiel. 

Même si vous ne parvenez pas à trouver un emploi dans le secteur de votre choix, acceptez tout de même un emploi à temps partiel. Les employeurs valoriseront généralement toute forme d’expérience, même votre premier job étudiant. Cette expérience professionnelle pourra vous aider à démontrer que vous avez de bonnes capacités de communication, un bon sens relationnel et des facilités à résoudre les problèmes.

    • Par exemple, postulez à des emplois à temps partiel en tant que vendeur, dans un fast-food ou même en tant que serveur. Cette expérience pourrait s’avérer très valorisante.

 

Ajoutez une rubrique « expérience » sur votre CV

Évidemment si vous agissez comme des centaines d’autres candidats, vous aurez des difficultés à trouver un emploi sans aucune expérience. Alors, approchez la question sous un angle nouveau. Ajoutez une rubrique « expérience » sur votre cv, vous pourrez y mettre tout ce qui est utile à savoir comme vos stages, votre travail de fin d’études, un projet, des jobs d’étudiant, du bénévolat… Ecrivez tout ce qui peut être significatif en termes d’expériences pour l’emploi convoité. Exemples :

  • Vous avez travaillé en tant qu’étudiant dans un snack. Vous étiez à la caisse et au comptoir ‘pains garnis’. Vous avez donc appris à traiter avec les clients, à travailler vite, à agir sous tension.
  • Pendant mon temps libre, je travaille comme volontaire dans un petit festival de musique. Je contribue à l’organisation, je m’occupe des problèmes pratiques’.
  • Pour mon travail de fin d’études, j’ai étudié les problèmes d’adaptation dont souffrent les épouses de cadres en déplacement à l’étranger pour leur boulot. J’ai ainsi appris à travailler de manière structurée, à mener des interviews et à côtoyer d’autres nationalités.

 

 

Méthode  2 : Mettre ses réussites et compétences en valeur

 

Faites la liste de toutes vos compétences. 

La raison pour laquelle les employeurs mettent tellement l’emphase sur l’expérience professionnelle est qu’ils veulent s’assurer que vous avez développé les compétences nécessaires pour assumer le poste. Pour cela, il est très important que vous listiez clairement et mettiez en valeur vos savoir-faire pertinents.  Pensez par exemple aux points suivants :

    • Les compétences informatiques : elles incluent savoir travailler avec les systèmes d’exploitation Windows et Mac, taper plus de 60 mots par minute, maitriser PowerPoint et autres programmes de la suite Microsoft Office, avoir des bases en programmation informatique, savoir bloguer, gérer une base client, gérer une base de données, avoir des bases en graphisme, etc.
    • Des compétences en communication : il s’agit de tout ce qui a un rapport avec la prise de parole en public, l’écriture, la formation et l’écoute, dans le but de faciliter le travail en équipe.
    • Des compétences en résolution de problèmes et recherche : les étudiants et les blogueurs bénéficient de compétences de recherche très aiguisées, qui peuvent être un véritable atout pour une entreprise. Les gens ayant des compétences organisationnelles ou en gestion administrative s’avèrent souvent très doués pour gérer les problèmes.
    • Des compétences en management ou leadership : si vous avez déjà mené un projet dans le cadre de votre emploi, pour une organisation caritative ou parmi vos amis, vous avez une expérience en tant que leader.

 

Liez vos compétences à vos expériences. 

Bien qu’il soit essentiel de connaitre et de comprendre toutes les compétences que vous avez développées au cours des années, il est encore plus important que vous puissiez faire le lien entre ces compétences et vos emplois ou expériences passées de bénévolat. Vous montrerez ainsi aux employeurs potentiels que vous avez mis ces compétences en pratique.

    • C’est une chose de dire « j’ai d’excellentes capacités de communication écrite » et une autre, bien plus impressionnante, de dire « j’ai 2 500 abonnés sur mon blog, qui se concentre sur l’écriture créative ».

Expliquez en quoi vos compétences sont applicables à l’emploi ou au secteur. Vous avez probablement développé de très nombreuses compétences grâce à vos activités extra-scolaires, et le lien entre ces activités et l’emploi de vos rêves pourrait ne pas être évident. Par exemple, peut-être jouez-vous au foot pendant votre temps libre. Ce sport n’a à priori rien à voir avec un poste dans le secteur informatique, mais si vous avez entrainé une équipe de foot ou organisé un tournoi, vous pourrez prouver que vous êtes capable de mener un projet à bien.

 

Cherchez des preuves convaincantes. 

Cherchez à illustrer que vous disposez bien des caractéristiques et des compétences recherchées dans l’offre d’emploi. Vous pouvez déjà les évoquer dans votre lettre et les utiliser ensuite lors de l’entretien d’embauche. Exemples :

  • Des preuves que je suis capable de gérer des conflits ? Je suis cheftaine et j’ai participé à un mouvement de jeunesse l’année passée. Tout se passait mal : planning, lieu de séjour, activités, paiement… L’équipe était sous tension. Les réunions se déroulaient dans une atmosphère conflictuelle. J’ai réussi néanmoins à calmer les esprits en listant tout ce qui n’allait pas et en attribuant une tâche spécifique à chacun.
  • Suis-je un collaborateur dynamique ? Certainement. Etant encore à l’école, j’ai commencé à multiplier mes activités : job étudiant, participation à l’association étudiante, activités sportives, entretien de ma maison, intérim… Tout en combinant ces activités, j’obtins mon diplôme sans aucun problème.

 

Identifiez les prix que vous avez gagnés. 

Les prix et les récompenses pourraient vous aider à donner du poids à certains points que l’on retrouve très souvent sur les CV. Par exemple, vous pourriez préciser que vous êtes très travailleur. Vous pourrez appuyer cela en prouvant que vous avez été désigné employé du mois dans le cadre de votre dernier job étudiant. Sur votre CV, indiquez tous les prix et récompenses que vous avez remportés, d’employé du mois, à meilleur vendeur de l’année. Vous prouverez ainsi que vous savez travailler dur et avez une éthique de travail irréprochable. Vous devrez également inclure les prix et récompenses qui vous ont été attribués dans le cadre de bénévolat.

 

 

Méthode 3 : Peaufiner sa méthode de recherche d’emploi

 

Créez un CV efficace. 

Pour faire avancer votre recherche d’un emploi, vous aurez besoin d’un CV qui mette vos compétences en valeur et les mette en liaison avec l’offre d’emploi. Vous pourrez classer vos expériences selon les différentes compétences qu’elles impliquent. Par exemple, vous pourriez lister vos compétences en communication, puis présenter des exemples des expériences qui vous ont permis de développer ces compétences, que ce soit des emplois, des stages ou des occupations bénévoles.

    • Adaptez toujours votre CV et votre lettre de motivation au poste auquel vous postulez. Vous montrerez ainsi au recruteur que vous avez pris le temps d’analyser et de vous renseigner sur l’offre d’emploi.

 

Réseautez avec des gens de votre secteur d’activité. 

On ne le répètera jamais assez : le réseau peut s’avérer très important pour trouver un emploi. Avant la fin de vos études, faites savoir à vos proches (famille, amis, professeurs, anciens camarades) que vous allez bientôt être à la recherche d’un emploi. Certains connaissent probablement quelqu’un qui travaille dans un secteur d’activité qui vous intéresse et qui pourra peut-être vous proposer un emploi en CDD ou en CDI. Il est d’ailleurs très important que vous travailliez ce réseau tout au long de vos études et tout au long de votre carrière professionnelle : il vous permettra de nombreuses fois de trouver un emploi, avec ou sans expérience.

Utilisez les réseaux sociaux, comme LinkedIn, pour entrer en contact avec des gens du secteur. Vous pourrez également élargir votre réseau lors d’évènements communautaires ou de salons. Vous pourriez ainsi rencontrer des gens en mesure de vous recommander certains employeurs, de vous aider à développer vos compétences et de répondre aux questions que vous pourriez avoir sur le secteur d’activité en question. 

    • LinkedIn, Facebook, Viadeo, Twitter : ces réseaux sociaux peuvent vous permettre de chercher un job en regardant les différentes offres d’emploi disponibles. Ils peuvent également vous permettre de contacter directement des professionnels pour leur proposer vos services. N’hésitez pas rapidement à vous créer une identité numérique en créant vos comptes professionnels et en prenant contact avec les professionnels de votre secteur d’activité. Ces démarches feront très probablement bonne impression et pourront vous permettre de trouver un emploi sans expérience et d’intégrer le marché du travail rapidement.

 

Demandez du feedback

Vous n’avez pas de réponse à votre candidature ? Personne ne vous recontacte après l’entretien ou les tests ? Prenez les devants et demandez du feedback. Ne le faites pas par mail, privilégiez l’appel téléphonique. Vous risqueriez de ne pas recevoir de réaction à un simple e-mail. En tant que candidat, vous avez droit à des explications. Même si vous ne passez pas le premier tour. Ce feedback n’est pas à négliger, il peut être riche d’enseignement.

 

Trouver une formation professionnelle pour insérer le marché de l’emploi

Si vous souhaitez trouver un emploi sans expérience et que vous avez déjà un diplôme, parfois, il peut également être intéressant d’effectuer une formation professionnelle pour acquérir une qualification que vous n’aviez pas. L’intérêt des formations professionnelles est qu’elles sont, par définition, professionnalisante. Vous pouvez donc vous lancer dans l’une  d’elles afin de trouver un emploi plus facilement, et cette fois-ci, avec de l’expérience !

 

Faites vos recherches sur les sites spécialisés. 

Consultez les sites comme cadremploi.fr, monster.fr ou indeed.fr, pour commencer à rechercher un emploi de niveau débutant. Ces sites vous permettront de rechercher des postes précis ou d’effectuer une recherche plus générale par secteur, par exemple dans le domaine de l’éducation ou de la publicité.

    • Définissez votre recherche en paramètrant votre expérience sur 0 à 2 ans. Vous éliminerez ainsi les emplois requérant davantage d’expérience.

Postulez à des emplois. 

La plupart des moteurs de recherche spécialisés vous permettront de postuler à des emplois directement via leur site. Vous devrez postuler à autant de postes que possible, même si vous n’avez pas l’expérience demandée. Par exemple, l’offre pourrait préciser que les candidats au poste devraient de préférence avoir 2 à 3 années d’expérience professionnelle. Cela signifie probablement que le recruteur pourrait envisager des candidats n’ayant pas tout à fait 2 ans d’expérience.

 

Entrainez-vous à passer des entretiens. 

Pour réussir un entretien, vous devrez faire des recherches approfondies sur l’entreprise. Ainsi, le recruteur verra que vous avez une bonne connaissance à la fois du poste et des objectifs de l’entreprise. Vous devrez également vous entrainer à répondre à des questions d’entretien avec un ami ou un proche. Cela vous permettra de vous entrainer à parler à haute et intelligible voix et de déterminer avec précision la façon dont vous répondrez à certaines questions.

    • Ce type de préparation vous aidera à paraitre sûr de vous et détendu lors de l’entretien.

Conseil : Postulez à de nombreux emplois, même si vous ne remplissez pas tous les critères. L’ensemble de votre travail, de vos études et de vos compétences pourrait faire de vous le candidat idéal.

 

 

6 secteurs qui recrutent sans diplôme

 

Le “Guide des secteurs qui recrutent” publié par le CIDJ est sorti en novembre. L’ouvrage détaille les secteurs, métiers ainsi que les entreprises qui embauchent et nous renseigne également sur les niveaux de qualification recherchés. Voici les secteurs qui offrent le plus d’opportunités pour les candidats sans diplôme.

Pour la 3e année consécutive, le CIDJ (Centre d’Information et de Documentation Jeunesse) publie son Guide des secteurs qui recrutent. Il s’appuie sur de très nombreuses enquêtes (France Stratégie, Dares, Pôle emploi, observatoires de branche…) pour proposer un panorama complet des secteurs les plus dynamiques en matière de recrutement : leurs chiffres-clés, leurs perspectives d’embauche pour l’avenir, leurs difficultés de recrutement et les niveaux de qualification demandés.   

Propreté

Même si l’offre de formation s’est élargie (CAP, Bac Pro…), aujourd’hui encore 60 % des salariés de la propreté n’ont pas de diplôme. Dans les grandes sociétés de nettoyage (Onet, Samsic, Atalian, groupe ISS ou Elior Services), il est possible d’évoluer et de passer d’agent de service à chef d’équipe, puis de chef d’équipe à responsable de site. 387 000 postes seront à pourvoir dans le secteur entre 2012 et 2022, selon France Stratégie et la Dares.  

Environnement

Les candidats ont souvent une vision faussée du secteur de l’environnement et ne connaissent pas les métiers les plus porteurs : égoutier, agent de tri, agent de collecte, spécialistes de la réparation. Ce sont les métiers de l’entretien des espaces verts, de l’eau et des déchets qui proposent le plus de postes pour les candidats peu qualifiés. Le CIDJ note que 50 % des recruteurs proposent une formation avant la prise de poste. 

Services à la personne

La garde d’enfant, l’entretien de la maison et le maintien à domicile sont les métiers définis par la loi comme des services à la personne. Même si le secteur se professionnalise, 70 % des employés de maison n’ont aucun diplôme. Il y a 3 types d’employeurs : les associations, les centres d’action sociale du publique et les entreprises privées comme O2, Shiva, Adhap Services… Il s’agit généralement de postes en CDI et à temps partiel.  

Défense-sécurité

Malgré les nombreuses suppressions de poste programmées, l’Armée de Terre recrute toujours et peut-être un tremplin pour les jeunes sans qualification. Quant à la sécurité privée, pour accéder au poste d’agent de prévention et de sécurité, il faut avoir un casier vierge et un certificat de qualification professionnelle (CQP APS). Il s’obtient après une formation de 140 heures accessible sans condition de diplôme. D’autres CQP accessibles sans condition de diplôme ont été créés dans les domaines du transport de fonds ou de la sécurité aéroportuaire.  

Hôtellerie-restauration

64 % des jeunes qui travaillent dans le secteur de l’hôtellerie-restauration n’ont pas de formation initiale spécifique. Les métiers de serveur, réceptionniste ou femme de chambre sont réputés pour être dures mais ils sont accessibles sans diplôme. Et dans les grands groupes hôteliers, il est possible d’évoluer même si on est rentré sans qualification.  

Santé-social

Les secteurs santé et social sont porteurs d’emploi et comptent de nombreux métiers accessibles sans condition de diplôme : aide-soignant, ambulancier, employé de services hospitaliers, assistante maternelle ou auxiliaire de puériculture.  

 

En espérant que cet article ait répondu à vos interrogations, n’oubliez pas de prendre la vie du bon côté, de croire en vous, de ne rien lâcher, d’être professionnel et vous verrez que la vie finira par vous sourire. La persévérance et le travail finissent toujours par payer.

Je vous souhaite une bonne continuation pour votre recherche d’emploi.

David Fraisse

.

Voir aussi : 15 Astuces pour Trouver un Emploi sans diplôme et sans expérience Professionnelle

Voir aussi : 9 Conseils Pour Trouver Un Emploi Sans Diplôme Avec Expérience Professionnelle

123456789012345678901234567890