COMMENT RÉDIGER UNE LETTRE DE  MOTIVATION SIMPLE ET EFFICACE EN 4 ÉTAPES

 

RÉDIGER UNE LETTRE DE MOTIVATION : Quand on est jeune et qu’on débute sa recherche d’emploi, il y a un critère sur lequel on doit être super vigilant qui est sa lettre de motivation. Trop de candidats la négligent, ce qui fait que malgré toutes leurs qualités et leurs multiples envois de candidature, ils sont rarement convoqué à un entretien d’embauche.

On aimerait être convoqué régulièrement à ces entretiens pour trouver du travail le plus rapidement possible mais finalement notre recherche d’emploi a du mal à décoller, sans qu’on sache trop pourquoi. 

Pourtant, vous vous doutez bien que les personnes qui sont régulièrement convoqués à des entretiens de recrutement envoient une lettre qui répond parfaitement aux attentes du recruteur et qui surtout leur donne envie d’en savoir plus sur eux.

Je vais vous dévoiler comment rédiger votre lettre de  motivation simple et efficace en 4 étapes. Nous verrons

  • comment accrocher le recruteur dès le début de la lettre,
  • comment parler de vous,
  • comment mettre en avant et répondre aux attentes de l’employeur
  • et comment parler de votre future collaboration.

Alors, pour répondre à une annonce, vous devez envoyer votre CV avec l’indispensable lettre de motivation. 

Mais que pourriez écrire ? Vous avez tout dit dans votre CV ! Eh bien, non. L’écriture d’une lettre de motivation est subtile. Chaque phrase doit faire mouche.

La lettre de motivation est à la fois une carte de visite et une vitrine de votre profil. Vous devez appâter le recruteur avec ce que vous savez faire et qui vous êtes. Pour bien rédiger cette lettre, vous devez vous mettre dans la position d’un vendeur. Ce qui n’est pas évident. Mais je vais vous guider pour structurer votre lettre. Voici les quatre points clés pour partir sur de bonnes bases.

 

Ma 1ère étape est L’accroche

 

Elle doit être dynamique en 3 points.

Elle doit capter l’attention du recruteur et la retenir : c’est l’objectif de l’accroche.

Comme un journaliste avec son lecteur, vous devez accrocher le recruteur, dès le début de votre lettre, pour l’inciter à la lire jusqu’au bout. L’introduction, d’une longueur idéale de 2 lignes, doit être précise, mordante et dynamique. Utilisez des verbes directs, positifs et au présent : « je désire », « j’ambitionne », « mon but est de ».

 

Vous devez évoquer 3 points :

  1. la société ou l’employeur potentiel,
  2. en quoi ce recruteur vous intéresse,
  3. et en quoi le poste vous passionne déjà.

Le mieux, pour identifier la bonne « accroche », étant d’éviter les plus mauvaises, donc voici ce que vous devez bannir.

 

Je vous donne 3 types d’accroche à éviter absolument.

  • La 1ère, Les banales ou insignifiantes comme :

“Votre offre d’emploi pour un poste de responsable d’équipe a retenu toute mon attention ».

Pas bon, voilà l’exemple type de l’accroche banale à éviter. Fade, sans information, cette phrase reprend simplement la mention de l’annonce. 

  • La 2ème à éviter, La justification. 

“Mon contrat chez telle société touchant à sa fin, je suis actuellement à la recherche d’un poste de… ».

Méfiez-vous, la fin d’un contrat n’a rien de valorisant. N’expliquez pas la raison pour laquelle vous cherchez un emploi.

  • Et la 3ème, La prétention. 

Ne vous survendez pas. 

« Vous cherchez un candidat dynamique….Je suis la personne qu’il vous faut ». 

Attention ! terrain glissant, ne dites pas que vous êtes fait pour l’entreprise, prouvez-le !

 

Ma 2ème étape pour réussir votre lettre. C’est la partie du « Moi » fournisseur de compétences, voilà ce que j’ai à vous proposer

 

Pour cela, vous devez prouver à travers des exemples concrets ce que vous savez faire

Commencez par parler de vous. Mais pas de votre vie intime. Dans cette partie, « Moi » fournisseur de compétences, doit démontrer que vous avez les capacités adéquates pour l’emploi visé à travers des exemples concrets. Faites le tri dans vos expériences professionnelles pour sélectionner celles qui montrent que vous êtes la solution à ses besoins. Faites un choix pertinent. 

 

Je vous donne 2 Exemples. Vous pouvez dire que :

  • « J’ai une expérience significative dans le domaine de la vente qui me permet d’être opérationnel pour l’emploi de vendeur en magasin »
  • « Fort d’une expérience de x années dans dans le secteur y, je porte à votre attention ma candidature pour le poste de yz. »

En 2 lignes, vous vous positionnez comme une solution à son problème et êtes compréhensible clairement.

 

Ma 3ème étape pour réussir sa lettre. “Vous”, recruteur, avez telles attentes et tels besoins

 

Mettez en avant les attentes de l’employeur auxquelles vous pouvez répondre

Montrez à l’employeur pourquoi il vous intéresse. Si vous répondez à une offre d’emploi, c’est plus facile puisque vous avez une idée de ses attentes. Toutefois, même dans ce cas, vous devez vous renseigner au préalable sur les champs d’activité, les projets et spécialisations de l’entreprise. Grâce à ce travail d’investigation, vous pourrez vous inscrire dans ses plans de développement.

 

Evitez les phrases flatteuses et insignifiantes. 

Rappeler à une société qu’elle possède « un rayonnement local important » n’a strictement aucun intérêt pour le recruteur. De même, écrire à un employeur que son établissement compte tant de salariés ou fait tant de chiffre d’affaire n’a aucun intérêt puisqu’il le sait mieux que quiconque.

 

Vous devez rester sobre et concis(e).

Dites que :

« J’éprouve beaucoup d’intérêt pour votre spécialisation dans tel domaine. J’ai une bonne connaissance de plusieurs de vos logiciels, notamment celui destiné à… »

ou

« J’ai appris que vous développiez votre service de vidéosurveillance, et c’est un domaine qui m’intéresse comme l’atteste mes stages chez telle et telle société. »

ou encore

« Vous allez vous implanter dans telle région dans le cadre de votre développement. J’ai plusieurs années d’expérience dans ce domaine d’activité en tant que ».

 

Voila, ma 4ème et dernière étape. Le « Nous” Voici ce que nous pouvons faire ensemble

 

Evoquez les fruits de cette prochaine collaboration.

Expliquez ce que vous pourrez réaliser ensemble. Cette partie permet de vous projeter et de vous impliquer dans l’entreprise. Suggérez sur quoi pourra déboucher votre collaboration en mettant en avant vos compétences et en les reliant au poste ciblé.

N’évoquez pas les fruits de celle-ci pour vous-même (épanouissement personnel, professionnel et patati-patata), mais uniquement pour l’employeur. C’est dans cette dernière partie que s’exprimera votre personnalité et votre vision d’un avenir commun. 

David Fraisse.

 

 

https://www.pole-emploi.fr/candidat/vos-recherches/preparer-votre-candidature/10-astuces-pour-ecrire-votre-let.html

https://job2reve.com/rediger-un-cv-sans-experience-professionnelle/