POURQUOI VOUS ET PAS UN AUTRE ? LES 10 MEILLEURES QUESTIONS ET RÉPONSES D’UN ENTRETIEN D’EMBAUCHE (EXEMPLES DE RÉPONSES)

 

 

Aujourd’hui, vous allez voir les 10 meilleures questions et réponses d’un entretien d’embauche (pourquoi vous et pas un autre ? exemples de réponses).

Pendant un entretien d’embauche, les recruteurs vous posent de nombreuses questions afin d’en savoir un maximum sur vous. 

Ils vont vous poser ces questions pour essayer de vous déstabiliser et d’observer vos réactions. 

Le problème est qu’il n’est pas évident de savoir ce que les employeurs veulent vraiment entendre.

Si vous ne voulez pas être surpris et mettre toutes les chances de votre côté pour décrocher votre job idéal, vous devez préparez vos réponses à l’avance.

Si vous préparez votre entretien d’embauche, cela va vous permettre d’anticiper les questions, et de présenter les meilleures réponses aux recruteurs, afin d’être le plus efficace possible.

La réussite d’un entretien d’embauche réside dans le fait de bien se vendre, sans se vanter !

 

C’est pour cela que vous allez découvrir les 10 meilleures réponses aux questions-pièges les plus fréquentes, pour vous aider à passer votre entretien d’embauche avec succès. 

 

Vous allez découvrir comment répondre aux questions :

  • Pourquoi vous et pas un autre ? 
  • Nous verrons le but réel de cette question et comment y répondre. 
  • Je vous donnerai 3 exemples de réponses.
  • Vous verrez aussi comment répondre à :
  • Parlez-moi de vous ?
  • Qu’avez-vous fait durant votre période d’inactivité professionnelle ? 
  • Comment avez-vous réagi à vos deux licenciements ? 
  • Et bien d’autres…

 

Tout d’abord, je vais vous expliquer à quoi sert la question « Pourquoi vous et pas un autre ? »

 

Elle sert à voir si vous avez confiance en vous et si vous savez vous « vendre ».

Elle sert également à voir si vous avez bien compris les enjeux du poste.

Elle va permettre aux recruteurs de juger votre degré de motivation pour rejoindre l’entreprise.

Cette question arrive généralement en fin d’entretien d’embauche.

 

Donc, si le recruteur vous posent la question, c’est peut-être aussi parce que vous lui avez fait bonne impression. Il pense que vous êtes un(e) excellent(e) candidat(e) et il veut juste que vous lui confirmiez qu’il a vu juste. 

 

C’est comme si le recruteur vous disait : « vous êtes sur la bonne voie, juste cette dernière question et je vous donne ma réponse… ».

Mais bon, ne nous enflammons pas, avant ça je vous dévoile 10 exemples de questions réponses.

Notez bien que les réponses que je vais vous donner ne sont que des exemples, et ne doivent pas être suivies à la lettre. 

Vous devez les adapter à votre situation et à votre profil évidement.

 

Alors ma 1ère question réponse est :

 

Vous avez d’après votre cv effectué un stage dans l’entreprise X ? 

A-t-il débouché sur un CDI ? Que s’est-il passé ? 

Vous pouvez répondre :

« Le stage était agréable et j’ai d’ailleurs cru qu’il me proposerait un contrat à la fin de mon parcours universitaire. 

Mais malheureusement, le nombre de nouveaux recrutements a été restreint par l’entreprise. 

J’ai aimé y travailler, mais cette année en raison de leur politique, aucun stagiaire n’a été recruté. 

Une lettre de recommandation de l’entreprise me permet d’attester de la qualité de mon travail. »

 

2ème question : Aimeriez-vous être à ma place ?

 

À cette question, répondez le plus simplement du monde  :

« Dans les vingt prochaines années peut-être, mais en attendant, vu que vous dirigerez toute l’entreprise, vous aurez sûrement besoin de quelqu’un pour vous seconder. »

Un peu d’humour n’a jamais fait de mal pour décontracter l’atmosphère.

 

3ème question : Comment travaillez-vous en équipe ?

 

Vous pouvez dire :

« Dans mes missions précédentes, j’ai souvent été amené à travailler en équipe. 

Je suis sociable, motivé et j’aime l’idée de devoir collaborer avec d’autres personnes. 

Les critiques et les reproches sont les bienvenus, puisqu’ils me permettent de me perfectionner au quotidien. » 

 

4ème question : Quels sont les types de difficultés que vous avez du mal à gérer ?

 

Cette question peut être déstabilisante.

Le mieux est de répondre franchement, au lieu de vouloir dire que vous n’avez aucune difficulté. 

Donnez des difficultés de moyennes importances, et finissez positivement en évoquant des pistes pour vous améliorer. 

Dites par exemple :

« Je peux être timide pour prendre la parole en public, mais je serai content de suivre une formation à ce sujet afin de m’améliorer.»

Il faut bien entendu éviter à tout prix d’évoquer une difficulté directement liée au poste recherché. 

Par exemple, ne dites pas que vous êtes timide pour un poste de commercial. 

Ou que vous n’aimez pas les chiffres pour un poste de comptable.

Par contre, vous pouvez dire que vous êtes timide pour un poste de comptable, c’est moins gênant. 

Tout en lui précisant que vous travaillez sur ce point afin d’améliorer votre communication.

Avec ce type de réponse, vous allez démontrer au recruteur que vous savez vous remettre en question.

 

5ème question : Dans cinq ans, où est ce que vous vous voyez ?

 

Si vous n’avez rien de précis en tête, parlez simplement de vos ambitions à long terme. 

Il faut que le recruteur puisse s’apercevoir que vous vous projeter au sein de l’entreprise sur du long terme. 

Ça va le rassurer.

Dites lui que vous êtes ouvert aux perspectives de carrière. 

Vous pouvez répondre que :

«J’aimerais que mes compétences se soient accrues dans les 5 prochaines années pour pouvoir évoluer professionnellement au sein de votre entreprise. 

Je suis curieux et en recherche perpétuelle d’informations pouvant me permettre de me perfectionner et d’atteindre mes objectifs professionnels. »

 

6ème question : Pouvez-vous me donner vos 2 principaux défauts ?

 

Cette question ne vous invite en aucun cas à déballer tous vos défauts. 

Donnez la priorité à ceux qui vous valorisent. 

Vous devez d’une manière ou d’une autre, transformer ces défauts en force, tout en faisant attention à ne pas sortir de votre secteur d’activité. 

Là aussi, pour un poste de vendeur, ne dites pas que vous êtes timide.

Je vous donne un exemple type de défaut qui n’en est pas un pour un poste de vendeur.

A l’époque, c’est ce que je racontais aux employeurs et ça marchait niquel. 

Vous pouvez dire que : 

« J’ai tendance à beaucoup parler mais je travaille sur ce point afin d’avoir une meilleure qualité d’écoute. 

Comme je suis conscient que la 1ère qualité d’un commercial est l’écoute, et que j’ai la volonté de me perfectionner, j’ai commencé à travailler sur ce point il y a quelques année, et je me suis nettement améliorer depuis.»

 

7ème question : Comment avez-vous réagi à vos deux licenciements ? 

 

Dans ce cas là, vous pouvez dire :

« Il est vrai que j’ai été licencié deux fois, mais je m’en suis remis très vite et à présent, je me sens beaucoup plus fort. 

Je me suis dit : d’une faiblesse,fais-en une force.

J’en ai donc profité pour me former, apprendre, étudier, me perfectionner dans tel secteur en attendant de retrouver un emploi. 

Il n’est pas facile de perdre son emploi, mais le plus important est de s’en remettre et de mettre tout ce temps disponible à profit. »

 

8ème question : Qu’avez-vous fait durant votre période d’inactivité professionnelle ? 

 

Répondez par exemple :

« J’ai travaillé ma confiance concernant la prise de parole en public, en prenant des cours de théatre. Je me suis énormément améliorer et je me sens beaucoup plus à l’aise maintenant. »

 

9ème question : Parlez-moi de vous ?

 

En plus de vous demander de vous présenter, cette question permet à l’employeur d’évaluer votre façon de vous vendre et de mieux cerner votre personnalité. 

Cette question est souvent posée en premier et pour y répondre, vous devez être dynamique, professionnel dans vos réponses et adopter une attitude positive. 

Ne parlez pas de votre vie privée bien sûr.

Un exemple de réponse :

« Mon nom est Brad Cooper, j’ai 23 ans. 

J’ai effectué des études de commerce à l’école X jusqu’à l’obtention du BTS. 

J’ai ensuite été vendeur dans la société Y pendant trois ans, avant de rejoindre la société Z où j’ai occupé un poste de commercial. 

Ce poste m’a permis notamment d’accroitre mes compétences en matière de prospection commerciale et de vente en prestations de services. 

Mon souhait est d’élargir mes compétences et de gérer un porte-feuille clients de plus grande importance. 

C’est la raison pour laquelle j’ai été attiré par votre poste de commercial. »

 

10ème question : Pourquoi vous et pas un autre ?

 

Nous y voilà.

Pour répondre à cette question, je vous donne 3 types de réponses.

N’hésitez pas à répéter cette question comme les hommes politiques, ça vous laissera le temps de réfléchir à votre réponse.

Vous pouvez dire que :

Pourquoi moi et pas un autre ?

Si vous me sélectionnez, je pense pouvoir m’intégrer à votre entreprise et être opérationnel rapidement.

Je maîtrise les compétences nécessaires, notamment A et B que j’ai déjà eu l’occasion de mettre en application dans un emploi précédent. 

Ces deux compétences m’ont permis d’atteindre les objectifs qui m’étaient fixés par mes supérieurs. »  

Je vous donne une 2ème réponse. Vous pouvez dire également :

Pourquoi moi est pas un autre ?

Je sais qu’il n’existe pas de candidat idéal : tous les recruteurs veulent le candidat parfait, le candidat le plus compétent, capable de s’adapter à n’importe quelle situation, tout en abattant un travail phénoménal rapidement, et tout ça avec le sourire. 

Je pense simplement avoir toutes les compétences requises pour remplir cette mission qui me motive vraiment. 

J’ai démontré dans mes emplois précédents que j’atteignais mes objectifs, et j’ai eu toujours la volonté de faire le meilleur travail possible afin de participer au bon fonctionnement de l’entreprise. » 

Je vous donne une 3ème réponse. Vous pouvez dire également :

Pourquoi moi et pas un autre ? 

Parce que j’ai toujours atteint les objectifs qui m’étaient fixés et je sais que je vais énormément apprendre au sein de votre entreprise. 

Je suis persuadé que nous allons pouvoir atteindre nos objectifs ensemble. 

Pour moi, votre entreprise est la numéro 1 et j’ai vraiment envie de grandir avec vous et de vous apporter les résultats que j’ai toujours obtenus ! » 

Vous l’avez compris, le plus difficile pour répondre à la question « pourquoi vous est pas un autre ? » est de trouver le juste milieu : il ne faut pas paraître trop confiant, mais assez sûr de vous pour qu’on vous fasse confiance. 

Il ne faut pas être arrogant, celui qui sait tout, qui a tout vu fait fuir les recruteurs. 

À l’inverse, la modestie sera fortement appréciée. 

Il faut arriver à paraitre confiant, sûr de sa force, tout en étant humble.

David Fraisse.

 

https://www.cadremploi.fr/editorial/conseils/conseils-candidature/entretien-embauche/detail/article/pourquoi-vous-et-pas-un-autre.html

https://job2reve.com/comment-faire-ex…echerche-demploi/

parlez moi de vous