4 raisons pour lesquelles vous devez travailler dans le secteur de l’hôtellerie-restauration si vous n’avez pas de diplôme et d’expérience professionnelle

 

 

Bonjour et bienvenue,

 

Vous cherchez un emploi et vous n’avez pas de diplôme ? Pas de panique, de nombreux domaines ouvrent leurs portes aux personnes n’ayant pas fait d’études : hôtellerie-restauration, sécurité, fonction publique…

Dans l’hôtellerie et la restauration, ce sont les compétences et le dynamisme qui priment : il est possible de décrocher un poste de serveur, plongeur ou femme de chambre même sans diplôme.

Vous pourrez par la suite évoluer grâce à la formation interne, surtout si vous avez intégré un grand groupe.

Entre 100 000 et 150 000 postes seraient à pourvoir par an dans le secteur de l’hôtellerie-restauration, travailler dans ce secteur peut déboucher sur de belles carrières. Avis aux personnes qui souhaiteraient lancer leur carrière ou se reconvertir…

C’est pour ça que je vais vous donner 4 raisons pour lesquelles vous devez travailler dans le secteur de l’hôtellerie-restauration si vous n’avez pas de diplôme et d’expérience professionnelle.

Nous verrons :

  1. quels sont les avantages de ce secteur d’activité,
  2. les qualités à posséder pour se faire embaucher,
  3. quelles sont les évolutions de carrière possible même sans diplôme
  4. et 3 métiers où vous pouvez postuler immédiatement. 

 

Bonjour, je m’appelle David, je suis conseiller en recherche d’emploi, j’aide les jeunes à décrocher un job rapidement sans avoir d’expérience professionnelle.

 

Pour commencer, il faut savoir que dans le secteur de l’hôtellerie-restauration, les employeurs rencontrent des difficultés de recrutement supérieures à celles de la moyenne des métiers.

Les métiers de serveurs de café, de restaurants, d’aides de cuisine et employés polyvalents de restauration recrutent davantage de personnes sans emploi, et ayant des spécialités de formation très variées.

Les recrutements de serveurs se concentrent sur les jeunes tandis que ceux des aides de cuisine et des employés polyvalents de la restauration comprennent davantage de non diplômés. 

Selon pole-emploi, en 12 ans, le nombre d’emplois dans le secteur de l’hôtellerie-restauration a fortement progressé entre 2005-2017, une hausse de plus de 25%.

Depuis 2015, l’emploi est encore en forte croissance à un rythme beaucoup plus soutenu que l’ensemble de l’emploi salarié. C’est bon à savoir.

 

1ère raison – Pourquoi devez-vous postuler dans l’hôtellerie-restauration 

 

L’avantage de travailler dans ce secteur est qu’il ne connait pas la crise. Le turn-over est très élevé dans le secteur de l’hôtellerie-restauration, pour deux raisons essentiellement.

D’une part, parce que, passer d’une société à une autre est considéré comme formateur, même si l’on ne reste que quelques mois, le temps d’une saison touristique par exemple. D’autre part, les offres d’emplois sont très nombreuses. 

Dans votre recherche d’emploi, privilégiez le contact en déposant en main propre votre CV à l’hôtel ou au restaurant qui vous intéresse. Mais attention à ne pas arriver au moment du coup de feu. Pensez également à vous présenter avec une tenue correcte.

Vous pouvez aussi rencontrer les grands groupes sur les salons de l’emploi.

 

2ème raison – Quels types de contrats sont généralement proposés

 

Contrairement à ce que l’on imagine souvent, le secteur de l’hôtellerie-restauration propose majoritairement des CDI pour ses métiers de serveur, plongeur ou femme de chambre. Ces contrats sont souvent à temps plein.

Les salaires dépendent de la catégorie de l’établissement, selon que l’on travaille dans un petit restaurant de village ou dans un palace. Mais, en général, ils se situent au-dessus du Smic.

L’avantage est que vous pouvez toucher des pourboires qui vous permettent d’augmenter vos revenus.

 

3ème raison – Les opportunités de promotion sont rapides

 

Pour conserver leur personnel, les grands groupes hôteliers ou de restauration misent sur les promotions.

Chez Flo par exemple, je vous mets le lien dans les commentaires, si vous démarrez au poste d’hôte ou hôtesse de table dans un Hippopotamus comme serveur ou serveuse, moins de deux ans plus tard, vous serez leader, l’équivalent de maître d’hôtel.

Vous occuperez ce poste pendant un an à un an et demi avant de passer adjoint. Le poste suivant est celui de directeur d’exploitation, chaque restaurant est dirigé par un directeur d’exploitation entouré de deux à quatre adjoints.

70 % des encadrants du groupe Flo sont issus de la promotion interne. Et dans l’hôtellerie-restauration, les femmes ont autant d’opportunités que les hommes de progresser. Elles sont d’ailleurs plus nombreuses que les garçons à suivre des études dans les écoles hôtelières. Surtout au-delà du bac.

 

4ème raison – Si vous êtes motivé, avez le goût du contact et le sens commercial, foncez !

 

Lors de l’entretien de recrutement, les qualités nécessaires pour faire ces métiers de la restauration et de l’hôtellerie sont : 

  • le goût du contact, 
  • le sens commercial 
  • et votre capacité à vouloir rendre service.

Ce milieu est intéressant pour les personnes qui aiment le contact et la convivialité.

Il s’agit de métiers de service. Pour convaincre les recruteurs, les candidats doivent mettre en avant leur personnalité, leur intérêt pour ce secteur d’activité et leur motivation à faire plaisir aux clients, à leur faire passer un bon moment.

Ce secteur nécessite également, quels que soient les situations et les clients, d’être débrouillard(e) et de partager une bonne humeur à toute épreuve. Une excellente condition physique est aussi indispensable.

 

Je vais vous présenter 3 métiers accessibles sans diplôme.

 

Serveur : un métier accessible sans diplôme

 

Rémunéré au moins au smic, le serveur peut être employé par des brasseries, restaurants, hôtels…

Il prépare les tables, assure le service des repas, présente l’addition au client, encaisse, rend la monnaie puis débarrasse et nettoie les tables. Il peut intervenir sur les services du petit-déjeuner, du déjeuner, du dîner ou en continu.

Il peut donc être amené à avoir des horaires de travail avec des coupures journalières. Dynamique et rigoureux, il doit faire preuve d’une bonne résistance au stress et aux fortes cadences de travail, de diplomatie et de courtoisie avec les clients.

Pour trouver un job, envoyez une candidature spontanée ou présentez-vous directement (évitez les heures de service). Pensez aux fast-foods, campings, pizzerias et aux grands groupes de l’hôtellerie-restauration.

 

Plongeur : un métier accessible sans diplôme

 

Outre des serveurs, les patrons de restaurants recrutent des plongeurs, poste pour lequel aucun diplôme n’est exigé.

Leur rôle : assurer le nettoyage de la vaisselle, des couverts et de tout le matériel utilisés lors du service ainsi que des locaux de cuisine. Ils peuvent ponctuellement être amené à effectuer d’autre tâches comme réceptionner les marchandises.

Pour devenir plongeur, certaines qualités sont indispensables. Vous ne pourrez pas faire cette profession si vous êtes peu dynamique et tête en l’air. Etre rapide, organisé, endurant et rigoureux sont les principaux critères à remplir pour accéder à ce métier.

Le poste de plongeur ne nécessitant pas de qualification particulière, vous pouvez aisément devenir plongeur dans un restaurant.

Avoir de l’expérience dans le même type d’établissement que ceux que vous solliciterez est un plus, mais le turnover dans cette profession est tel qu’avec de la motivation, vous trouverez assez facilement des établissements qui recrutent pour des remplacements, des extras, des contrats saisonniers, voire du long terme.

 

Autre métier accessible sans diplôme dans le secteur de l’hôtellerie : Femme de chambre.

Chargée de l’entretien des chambres d’un hôtel ou d’un établissement d’hébergement collectif, la femme de chambre joue un rôle majeur pour l’image de son employeur.

Bien qu’essentiellement féminin, ce métier est également ouvert aux hommes sous l’appellation de valet de chambre. Le métier de femme de chambre ne demande pas de qualifications particulières.

Les recruteurs emploient très facilement des candidates sans diplômes ni expérience, d’autant que le secteur souffre d’un manque de main-d’oeuvre notamment dans les grandes villes.

Après quelques années d’expérience, une femme de chambre peut gagner en responsabilités et accéder au poste de gouvernante d’étage. Avec une formation complémentaire, elle peut devenir gouvernante générale.

 

Pour terminer, je vous remercie d’avoir lu cet article. En espérant que celui-ci ait répondu à vos interrogations. N’oubliez pas de croire en vous, de ne rien lâcher, d’être professionnel et vous verrez que la vie finira par vous sourire.

La persévérance et le travail finissent toujours par payer.

Je vous souhaite une bonne continuation pour votre recherche d’emploi.

 

A bientôt.

David Fraisse.

 

Voir la vidéo youtube – 4 raisons pour lesquelles vous devez travailler dans le secteur de l’hôtellerie-restauration si vous n’avez pas de diplôme et d’expérience professionnelle

 

Les sites d’emploi du secteur :

Les entreprises qui recrutent :

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx