Jobs Saisonnier : comment trouver un job de Noël et gagner de l’argent rapidement pendant les fêtes de fin d’année

 

 

 

Vous êtes à la recherche d’un emploi pendant les fêtes de fin d’année ?

Vous aimeriez trouver un job qui vous plaise et qui soit le mieux payé possible. Le problème est qu’on ne connait pas toujours les différents possibilités qui peuvent s’offrir à nous. Ou bien même, à quel salaire pouvons-nous prétendre.

 

Pourtant, nous connaissons tous des personnes qui arrivent à trouver un emploi sympa, et qui est en plus, bien payé.

Aujourd’hui, je vais partager avec vous comment gagner de l’argent facilement tout en faisant un job qui vous plaise. Nous allons voir 10 jobs que vous pouvez trouver facilement pendant les fêtes de fin d’année, je vous présenterai des entreprises qui recrutent pendant cette période, en quoi consistent ces emplois et à quel salaire vous pouvez prétendre.

Bonjour, je m’appelle David, je suis conseiller en recherche d’emploi, j’aide les jeunes avec ou sans diplôme, avec ou sans expérience professionnelle à décrocher un job rapidement. Nous allons donc commencer avec mon 1er job.

 

Mon 1er job est : Vendeur(se) de sapins de Noël.

 

Le salaire est de 1.250 € par mois.

Pour postuler, contactez les fleuristes et les grandes surfaces près de chez vous. Les magasins Monceau Fleurs par exemple, proposent des CDD de vendeur d’un mois du 25 novembre au 24 décembre. Les débutants sont acceptés. Votre job : réceptionner et entretenir les sapins, soigner leur présentation et accompagner le client jusqu’à l’encaissement. Prière de venir avec vos muscles et votre bagout de vendeur. Attendez-vous également à travailler les samedis et les dimanches des premières semaines de décembre. Coté rémunération, pour un CDD d’un mois à temps plein, compter un minimum de 1.250 € bruts et jusqu’à 2.000 € en cas de prime.

 

Mon 2ème job. Jouer le Père Noël.

 

Le salaire est de 130 € par jour.

Votre job  déambuler dans le centre commercial et poser pour des photos avec les enfants.Beaucoup de commerces ont besoin d’un Père Noël à l’approche des fêtes : grands magasins, hypermarchés, grandes surfaces spécialisées type jardinerie ou bricolage ou encore sociétés spécialisées dans l’animation des galeries marchandes. Pour le rôle, les recruteurs préfèrent en général des comédiens professionnels ou des animateurs entre 45 et 65 ans et évitent les personnes trop jeunes. Mais tout amateur peut tenter sa chance. Et plus important que l’âge, vous devez avoir un profil jovial et un excellent contact avec les tout petits. Autre option : prendre la photo à remettre aux parents et s’occuper de l’encaissement. Pour trouver ce type d’emploi, tapez sur votre moteur de recherche « emploi père noël ».

 

Mon 3ème job. Animateur(trice) pour les arbres de Noël des enfants.

 

Le salaire varie de 100 à 140 € par jour.

La période des fêtes et vacances scolaires est l’occasion de programmer de nombreux spectacles et animations pour les enfants. Si vous avez un talent artistique ou technique particulier, faites-vous connaître des compagnies théâtrales qui ont besoin de renfort. Vous pourrez partir un mois en tournée. Une exigence : avoir le permis véhicule léger !. Autres pistes à étudier : les mairies ou les comités d’entreprise qui organisent des arbres de Noël pour les enfants du personnel la première quinzaine de décembre.

 

Mon 4ème job. Emballer les paquets dans les magasins de jouets.

 

Le salaire varie de 9,76 € à 12 € de l’heure.

Emballer les cadeaux, encaisser les paiements, assurer la mise en rayon ou orienter les clients… Le job en magasin de jouets est polyvalent. Il requiert dextérité manuelle et aisance orale. Le porte-parole de l’enseigne La Grande Récré déclare qu’il recrute en moyenne cinq personnes supplémentaires par magasin pour la période des fêtes. Les contrats saisonniers proposés s’étalent de trois à sept semaines. La fréquentation d’un magasin de jouets est parfois multipliée par dix durant les fêtes de fin d’année. Autre piste, les entrepôts : beaucoup de postes de préparateurs de commandes sont proposés en CDD ou en intérim. C’est le cas chez Toys’R’Us ou Amazon par exemple. Je vous invite à aller consulter les offres d’emploi sur leurs sites.

 

Mon 5ème job. Vendeur(se) dans tous les autres commerces.

 

Le salaire varie de 9,76 € à 12 € de l’heure.

Grands magasins, hypermarchés, chaînes ou magasins indépendants recrutent également des vendeurs et vendeuses en renfort pour quelques jours ou un mois entier, à temps partiel ou à temps plein, de mi-novembre à fin décembre, voire début janvier, pour le début des soldes.

De nombreuses enseignes recherchent actuellement. Par exemple, La Grande épicerie de Paris, le Printemps recrutent pour Noël depuis la mi novembre. Citons également les chocolats Jeff de Bruges, l’enseigne Oxybul Éveil et Jeux, les ustensiles de cuisine Alice Délice, les boutiques de produits high-tech The Kase, les magasins Nature et Découverte ou encore Sephora, Marionnaud et Swarovski… Il y en a pour tous les goûts. De nombreuses boutiques éphémères recrutent également des conseillers de vente. Vous trouverez donc facilement un job ponctuel dans le secteur du commerce. N’oubliez pas la piste des restaurants et traiteurs qui recrutent beaucoup d’extras.

 

Mon 6ème job. Faire les marchés de Noël.

 

Le salaire est de 2.000 € par mois.

Mis en place dès la mi-novembre et jusqu’à fin décembre ou début janvier, les marchés de Noël recrutent beaucoup en emplois saisonniers. La quarantaine de manifestations officielles attirent 27 millions de visiteurs en quelques semaines. Un marché de Noël comme celui de Paris-La Défense compte 350 chalets, celui d’Amiens en Picardie 130. Il faut donc du personnel de vente dans les chalets.

Question rémunération, des offres d’emploi sur les marchés de Noël d’Istres ou de Salon-de-Provence proposent 2.000 € mensuels pour tenir un stand de vente de bijoux à temps plein. Une qualité indispensable : ne pas avoir peur de travailler dans le froid !

 

Mon 7ème job. Accompagnateur(trice) – Animateur(trice) pour les enfants dans les TGV.

 

Le salaire est de 9,76 € de l’heure sans les primes.

C’est l’occasion d’utiliser votre BAFA ou CAP petite enfance. La SNCF propose un service d’accompagnement des enfants à bord des trains par des personnes qualifiées. Quelques 250.000 enfants de 4 à 14 ans voyagent ainsi seuls chaque année, principalement à Noël et durant les vacances scolaires.

Pour jouer les accompagnateurs, vous pouvez contacter City Junior, qui propose des missions ponctuelles pour 9,67 € bruts de l’heure. D’éventuelles primes peuvent améliorer l’ordinaire.

 

Mon 8ème job. Baby-sitter les soirs de réveillon.

 

Le salaire est de 120 € la soirée.

En général, les parents font appel aux étudiants déjà employés en cours d’année. Mais le ou la baby-sitter habituel(le) peut parfois faire défection les soirs de réveillon. L’occasion de vous placer et de demander un tarif majoré. “Nous doublons le salaire des baby-sitters le soir du nouvel an”, indique la directrice de l’agence Kid’s paradis, à Paris, qui recrute en permanence des gardes d’enfants. Compter entre 15 et 18 € de l’heure. Pour la soirée complète, il n’est pas rare que le ou la baby-sitter empoche 120 € pour une garde allant de 20 h 00 à 3 h 00.

 

Mon 9ème job. Distributeur(trice) de tracts ou recruteur(se) de donateurs.

 

Le salaire varie de 10,8 € à 12 € de l’heure.

Les agences de marketing opérationnel recrutent des étudiants pour distribuer les tracts et programmes de leurs clients, c’est à dire des marques de produits en tous genres. Vous pouvez jouer aussi les recruteurs de donateurs : vous devez arrêter les passants dans les rues les plus commerçantes et les convaincre de donner pour Amnesty International, la Croix-Rouge ou Action contre la faim.

Des sociétés comme Cause à effet ou Trico proposent toute l’année des missions, mais elles recrutent aussi beaucoup durant la période des fêtes. Des jobs rémunérés un peu plus que le Smic. Qualités requises ? Le sens du contact, un art consommé de l’argumentation et une bonne résistance au stress : quand neuf passants sur dix vous disent non, il faut savoir garder le sourire.

 

Mon 10ème job. Hôtesse/hôte d’accueil en entreprise.

 

Le salaire varie de 9,76 € à 12 € de l’heure.

Beaucoup de salariés ne travaillent pas entre le 23 décembre et le 2 janvier. Mais les entreprises ne ferment jamais complètement et assurent un minimum de permanence. Elles ont besoin de renforts pour assurer l’accueil et l’orientation des visiteurs ou tenir le standard téléphonique. “Nous recrutons beaucoup d’étudiants pendant les vacances scolaires”, observe un chargé de recrutement du pôle du groupe Pénélope.

Vous pouvez contacter cette agence ou d’autres, comme Charlestown ou Mahola hôtesses. Faites vous aussi connaître des agences d’intérim. Pour décrocher le job, soyez disponible soit toute la matinée (de 8 h 30 à 13 h 00), soit tout l’après-midi (de 13 h 30 à 18 h 00) du lundi au vendredi. Et affichez une excellente présentation. Mieux vaut être très soigné et avoir un bon niveau en anglais quand on travaille à l’accueil d’une tour de bureaux d’un grand centre d’affaires.

 

Pour terminer, je vous remercie d’avoir lu cet article. En espérant que celui-ci ait répondu à vos interrogations. N’oubliez pas de croire en vous, de ne rien lâcher, d’être professionnel et vous verrez que la vie finira par vous sourire. La persévérance et le travail finissent toujours par payer.

Je vous souhaite une bonne continuation pour votre recherche d’emploi. A bientôt.

 

David Fraisse

 

Voir la vidéo Youtube.

 

Source : https://www.letudiant.fr

.

123456789012345678901234567890