COMMENT FAIRE EXPLOSER SA CONFIANCE PENDANT UNE RECHERCHE D’EMPLOI

 

Aujourd’hui, nous allons voir comment faire exploser sa confiance pendant une recherche d’emploi.

Si vous cherchez un emploi, le problème est que cela peut prendre du temps. 

La durée moyenne du chômage en France est de 212 jours pour un jeune de moins de 25 ans et, 400 jours pour les 25-49 ans.

Les conséquences de cette attente est que cela peut créer du stress et provoquer une baisse de confiance en soi. 

En plus si vous avez essuyé des refus de la part des employeurs, tout cela ne peut qu’accentuer ces problèmes.

Et c’est tout à fait normal, il est compliqué de garder la tête froide pendant cette période.

Sachez que vous n’êtes pas seul(e)s.

Une grande majorité des candidat(e)s subissent également une baisse de confiance ou d’estime de soi. Le marché de l’emploi est sinistré, et ça, vous n’y pouvez rien.

Certains vont revoir leurs objectifs à la baisse, accepter un poste par défaut, un job alimentaire en soit. 

Le chômage n’a rien d’exceptionnel dans une carrière. Cette situation concerne de plus en plus de personnes. 

Qui n’a pas vécu une période sans emploi dans sa vie ?

Un licenciement économique, la volonté de changer de métier, prendre une année sabbatique… sont autant de raisons pouvant expliquer une période d’inactivité.

Une carrière professionnelle est faite de haut et de bas, et c’est valable pour tout le monde.

Une perte de confiance peut venir de plusieurs facteurs.

  • Vous avez postulé à plusieurs offres d’emploi sans jamais avoir de réponses de la part des employeurs.
  • Peut-être que vous avez subi un ou plusieurs refus suite à des entretiens d’embauche et cela vous met la pression pour les prochains.

 

Plus le temps passe, et plus vous avez l’impression de ne servir à rien, que vous ne vous en sortirez jamais, à tord bien sûr.

Sachez qu’il existe plusieurs techniques simples pour gagner en confiance et gérer son stress pendant une recherche d’emploi.

Elles vont vous permettre de vous mettre dans de bonnes dispositions et de croire en vos capacités pendant vos recherches.

Et le jour où vous serez convoqué à un entretien, vous vous sentirez en pleine confiance pour convaincre votre interlocuteur et le persuader que vous êtes le(a) candidat(e) à embaucher.

 

C’est pour cela que vous allez découvrir 7 astuces pour faire exploser votre confiance pendant votre recherche d’emploi.

 

 

Pour commencer, nous allons voir ma 1ère astuce : souvenez-vous des choses positives

 

Vous devez considérer votre recherche d’emploi comme une opportunité de faire le point sur votre carrière.

Comme vous vivez une période de transition, profitez-en pour vous poser les bonnes questions. 

Qu’avez-vous envie de faire ? Quel poste aimeriez-vous occuper ? 

N’oubliez pas que beaucoup de candidat(e)s ont vécu une période de chômage, même les recruteurs qui se trouvent en face de vous.

Si vous voulez éviter de vous laisser envahir par le stress, rappelez-vous les succès que vous avez eu tout au long de votre carrière. 

Que ce soit pour vos études, vos stages, vos périodes de travail, ou même dans votre vie privée, souvenez-vous des choses positives. 

Servez-vous en et surtout, ne minimisez en rien tout ce que vous avez accompli. 

Si vous cherchez bien, je suis sur que vous en trouverez beaucoup plus que vous ne le pensez.

 

Ma 2ème astuce : prenez du recul

 

Beaucoup de candidat(e)s ont le mauvais réflexe de se dire :

« Ma recherche d’emploi dure depuis des mois : je ne trouverai jamais ».

Comme je vous l’ai dit auparavant : n’oubliez pas qu’en France, la durée moyenne pour un jeune de moins de 25 ans est de 212 jours et 400 jours pour les 25-49 ans selon une étude Pole emploi. 

Donc partez du principe que vous n’êtes en rien responsable de cette attente. 

Et qu’en aucun cas, cette attente ne doit refléter la qualité de votre candidature.

Ne lâchez rien, n’hésitez pas à demander de l’aide. 

Pôle emploi, CIDJ, conseiller d’orientation, famille, amis, anciens employeurs ou ex-collègues… tous les conseils sont bons à prendre.

Vous devez prendre de la hauteur afin de comprendre pourquoi votre démarche n’a pas encore abouti. 

Il existe plusieurs raisons à cela :

  • le marché que vous ciblez est peut-être saturé, 
  • votre CV n’est peut-être pas optimisé… 

Pour résumé, prenez du recul pour essayer de comprendre ce qui bloque.

 

Ma 3ème astuce est de positiver

 

Si vous stressez avant un entretien, ce n’est pas à cause du recruteur en lui-même, mais c’est à cause de son jugement. 

Les questions que vous vous posez sont surement :

  • Comment répondre à ses questions pièges ? 
  • Comment va-t-il réagir si je lui donne cette réponse ? 

 

Autant d’interrogations qui vous font douter. Vous envisagez tous les scénarios possibles. 

La plupart des candidat(e)s avant un entretien ont tendance à s’imaginer le pire, alors qu’en fait il faut vraiment imaginer le meilleur.

Vous devez toujours partir du principe que : 

  • Vous faites bonne impression au recruteur et il a un coup de cœur pour votre candidature.
  • Vos réponses le persuadent que vous êtes le(a) candidat(e) idéal(e) pour le poste… 

 

Si vous positivez, cela vous amènera à une meilleure disposition mentale et vous permettra de vous préparer plus efficacement pour ce RDV. 

Sachez que les recruteurs posent souvent les mêmes questions à un entretien. 

Vous pouvez prévoir et préparer vos réponses à l’avance pour les questions telles que 

  • « parlez-moi de vous », 
  • « quelles sont vos compétences pour cet emploi ? », 
  • ou, « quelles sont vos qualités et vos défauts ? ». 

 

Cette préparation va vous permettre d’être plus détendu  avant et pendant l’entretien, parce que vous savez que vous avez préparé vos meilleures réponses.

 

Ma 4ème astuce pour ne pas stresser pendant un entretien d’embauche est de respirer profondément

 

Le stress peut provoquer de la transpiration, les joues qui rougissent ou des bouffées de chaleur. En effet, lorsque l’on a peur, notre façon de respirer change. 

Ce qui ne va pas vraiment vous aider à vous relaxer, et cela peut provoquer des problèmes pour s’exprimer clairement. 

Le meilleur moyen de résoudre ce problème est d’adopter une respiration plus relaxante, comme celle que nous avons lors de nos phases de sommeil. 

Pour cela rien de plus simple, inspirez profondément par le nez, en gonflant votre ventre, ensuite expirer lentement, toujours par le nez. 

C’est une technique qui est très utilisée par les acteurs avant d’entrer en scène. 

Les techniques de respiration permettent de faire baisser votre rythme cardiaque.

Exercice essentiel pour diminuer votre stress.

 

Ma 5ème astuce : entraînements et répétions sont les 2 mots clés

 

L’entretien d’embauche est l’étape où le stress est au top de sa forme. 

C’est normal étant donné les circonstances. 

Ne vous mettez pas trop de pression. 

Pour éviter d’être bloqué par le stress, répétez chez vous régulièrement votre argumentaire de présentation, visualisez-vous en entretien de recrutement en train d’être à l’aise, souriant(e), ayant d’excellents rapports avec l’employeur. 

Projetez-vous positivement et répétez l’exercice régulièrement. 

Petit à petit, vous ferez disparaitre votre stress, parce que plus vous maitrisez la situation, plus vous maîtrisez votre stress.

Une astuce : restez au contact du milieu professionnel dans lequel vous voulez travailler. 

Rencontrez des personnes qui y évoluent, en vous rendant à des conférences ou en allant dans des salons professionnels. 

Ces rencontres vous aideront à prendre confiance en vous, et donc à être plus à l’aise le jour de l’entretien.

 

Ma 6ème astuce : soyez toujours dans l’action

 

Après l’entretien, évitez de vous poser la question : 

« Pourquoi le recruteur ne me rappelle-t-il pas ? »

Plutôt que d’attendre que le recruteur qui vous a reçu en entretien vous recontacte, obligez-vous à avoir un plan d’action. 

L’objectif ? Être sans arrêt dans l’action. 

Reprenez activement vos recherches le plus rapidement possible et projetez-vous dans une nouvelle entreprise. 

Ayez toujours un coup d’avance pour garder une impression de maîtrise. 

Plus vous aurez des opportunités, moins vous serez stressé.

 

Ma 7ème astuce, la plus importante, est que vous devez prendre conscience que vous êtes un(e) super candidat(e)

 

Vous stressez parce que vous manquez de confiance en vous, à tort. 

Vous avez votre personnalité, votre motivation, vos compétences, vos qualifications, vos qualités, ce qui fait de vous un(e) candidat(e) unique… et c’est évident que vous n’êtes pas là par hasard. 

En effet, dites-vous que, si le recruteur vous a convoqué à un entretien, c’est que votre candidature l’intéresse clairement. 

Autrement dit, vous partez déjà sur d’excellentes bases, à vous de faire la différence et de conforter votre interlocuteur dans son choix. 

Dîtes-vous que vous n’êtes pas dans une situation inconfortable, mais qu’au contraire que vous avez beaucoup de chance : votre interlocuteur vous donne la possibilité de défendre votre candidature pour obtenir ce poste.

Donc, vous avez toutes les cartes en main pour décrocher ce fameux job, préparez votre entretien chez vous et foncez !!!

 

 

Pour résumer, voici mes 7 astuces :

 

1 – souvenez-vous des choses positives

2 – prenez du recul

3 – commencez à positiver

4 – respirez profondément

5 – entraînements et répétions sont les 2 mots clés

6 – soyez toujours dans l’action

7 – prenez conscience que vous êtes un(e) super candidat(e)

 

David Fraisse

 

 

https://www.studyrama.com/pro/emploi/trouver-un-emploi/l-entretien-d-embauche/recherche-d-emploi-la-confiance-en-soi-ca-se-travaille-18521.html

COMMENT SE VENDRE LORS DUN ENTRETIEN DE RECRUTEMENT